Marseille Spartak Moscou Cissé tombe 09 2010
A l'aller, l'OM avait perdu 1-0. | AFP - Gérard Julien

Voyage décisif pour l'OM

Publié le , modifié le

Pour maintenir ses chances de qualification, l'Olympique de Marseille devra aller chercher un succès en Russie, où le Spartak de Moscou l'attend de pied ferme. Revenu dans la course à la faveur d'un succès record sur Zilina (7-0) lors de la dernière journée de Ligue des Champions, l'OM n'a toutefois plus trop droit à l'erreur. Une nouvelle défaite face au Spartak (après le 0-1 concédé au Vélodrome) remettrait tout en cause.

L'autre match du groupe F mettra aux prises le leader, Chelsea, à la lanterne rouge, Zilina.

C'est face à une équipe qui n'a plus grand chose à perdre que Marseille va jouer. La défaite de la première journée contre cette équipe russe, devra servir à Didier Deschamps qui en bon compétiteur, saura s'appuyer sur cette défaite pour galvaniser ses troupes. "Il faudra la volonté d'aller chercher la victoire", a indiqué le coach. Après avoir perdu ses deux premières rencontres, l'OM est parvenu à se relancer dans cette compétition, avec au passage, le record du plus large succès à l'extérieur de l'histoire de la Ligue des Champions (7-0 contre Zilina). Malgré des doutes sur le plan offensif avec des buteurs tels que Gignac ou Brandao qui tardent à trouver leurs marques, Deschamps dispose d'un effectif homogène, qui sur le papier, est supérieur à l'équipe russe. Pointant à la 4e place du classement de L1 suite à sa victoire 1-0 sur Toulouse, Marseille se trouve dans une bonne dynamique. Avec le retour de Benoît Cheyrou, l'équipe phocéenne sera au complet pour ce rendez-vous déjà crucial. Cheyrou devrait cependant laisser sa place de titulaire à André Ayew, qui s'est une nouvelle fois montré décisif samedi contre Toulouse.

Le Spartak semble réussir au club phocéen. Les deux équipes se sont en effet déjà rencontrées en Ligue des Champions, et Marseille avait pris le dessus (3-1 en Russie, puis 2-1 au Vélodrome) sur la formation russe, c'était en demi-finale de la compétition, alors appelée Coupe des Club Champions. Leur dernier affrontement avait là encore vu la victoire de l'OM. En 16e de finale de la Coupe UEFA, Marseille avait remporté le match aller 3-0, avant de s'incliner 2-0 au retour. Et en ce moment, le club russe n'est pas vraiment en réussite. Défait samedi dans le derby  par le CSKA 3-1, l'équipe moscovite sera privée de son meneur de jeu Alex, blessé à la  hanche. De même, son défenseur Sergei Parshivlyuk devrait également manquer le rendez-vous européen. "Je n'ai aucune explication à notre  défaite (contre le CSKA)", a commenté l'entraîneur Valery Karpin. "Nous ne  pouvons pas reproduire un tel manque de concentration face à Marseille. Une  telle erreur nous coûterait une place en phase finale de la Ligue des  champions", a-t-il ajouté.

Romain Bonte