Angel Maria Villar Llona
Angel Maria Villar Llona, le vice-président de l'UEFA | FIFA / AFP

Villar Llona "espère de tout coeur" que Platini reste président de l'UEFA

Publié le , modifié le

Le vice-président de l'UEFA Angel Maria Villar Llona a assuré "espérer de tout coeur" que Michel Platini, suspendu à titre provisoire par la IFA, "puisse reprendre la tête du football européen", samedi lors de l'Assemblée générale d'hiver de la Fédération française de football (FFF).

"Je suis ici comme vice-président de l'UEFA, j'assume en ce moment des fonctions de président et je reçois un traitement de président merveilleux, mais ce n'est pas à moi d'être ici", a assuré Villar Llona, par ailleurs président de la fédération espagnole de football. "Ce n'est pas à moi de prendre la parole, mais c'est Michel Platini qui devrait être à ma place et j'espère de tout coeur qu'il puisse reprendre la tête du football européen parce que je pense que c'est sa place."

L'Espagnol s'adressait aux membres de l'Assemblée générale d'hiver de la FFF, réunie au Palais des Congrès de Paris où se déroule plus tard dans la journée le tirage au sort des groupes de l'Euro 2016, dont la France est pays-hôte. Le comité exécutif de l'UEFA, réuni à Paris pour le tirage au sort de l'Euro, avait défendu vendredi par la voix du secrétaire général de l'instance européenne Gianni Infantino le droit de Michel Platini "à avoir un procès équitable et à laver son honneur".

Platini, suspendu 90 jours à titre provisoire par la Fifa pour un paiement controversé de 1,8 million d'euros reçu en 2011 de Joseph Blatter, doit être entendu par la commission d'éthique de la Fifa sur le fond, vendredi 18 décembre. Il "sera certainement suspendu pour plusieurs années", a assuré le porte-parole de la commission d'éthique de la Fifa Andreas Bantel vendredi au quotidien L'Equipe. Des déclarations jugées comme "une violation patente de (sa) présomption d'innocence" a dénoncé le camp Platini.

AFP