VIDEO. Attentats : quand le football devient secondaire…

Ce sont des heures sombres que le Borussia Dortmund et l’ensemble du football ont connu depuis mardi soir et l’attaque du bus allemand. Le ¼ de finale de Ligue des Champions face à l’AS Monaco reporté et des mauvais souvenirs qui ressurgissent. Un triste épisode certes mais loin d’être isolé et surtout bien loin des pires scénarii connus ces dernières années. Avec la montée des groupes radicaux à travers le monde, les libertés sont de plus en plus menacées et le sport n’y échappe pas. Quand l’attaque et ses répercussions sont profondes, le football passe au second plan… Sujet réalisé par Adrien Fonteneau et monté par Florian Parisot.

Publié le , modifié le