Mathieu Valbuena - Avril 2010 - Marseille
Mathieu Valbuena - Avril 2010 - Marseille | AFP - GERARD JULIEN

Victoire impérative pour Marseille

Publié le , modifié le

L'ambiance devrait être électrique au Vélodrome. L'Olympique de Marseille accueille Zilina, l'équipe la plus modeste de son groupe. Pour entretenir l'espoir d'une qualification en huitièmes de finale, l'OM devra impérativement battre le champion de Slovaquie. Mais l'inverse est aussi vrai ! AU même moment, les deux premiers du groupe F se retrouvent à Moscou, le Spartak recevant Chelsea.

"Nous avons tout à perdre, contrairement à eux. Mais nous devons assumer ce rôle de favori", déclarait Didier Deschamps samedi, après un court succès devant Nancy (1-0). Car Zilina n'avait encore jamais goûté à cette compétition, et ses premiers résultats ne plaident pas en sa faveur avec deux défaites cinglantes, la première 3-0 face à Moscou, la deuxième 1-4 contre Chelsea. Mais dans cette position, Zilina n'a plus rien à perdre et une victoire face au club phocéen redorerait le blason du club slovaque. Marseille n'a pas le choix, et va devoir assumer jusqu'au bout le costume de favori.

"Mathématiquement il y a encore une possibilité, il faudra la jouer à fond, c'est-à-dire, prendre impérativement les 6 points face à Zilina", estime Gabriel Heinze. "J’y crois fort, je sais qu’on va y arriver. Honnêtement, je ne pensais pas que ça serait si difficile, mais c’est les exigences de la Champions League, c’est un autre niveau", a expliqué le défenseur argentin.

Les défaites contre le Spartak (0-1) et Chelsea (à Londres 2-0) ne doivent pas non plus peser dans les esprits marseillais. Les deux formations se rencontrent pour la première fois, mais Zilina peut se targuer d'avoir déjà battu une équipe française. En trois affrontements contre des clubs tricolores, l'équipe slovaque s'est bien imposée une fois, c'était face à Metz (2-1) au 2e tour aller de la Coupe Intertoto, en 1997. Au retour, ils allaient perdre 3-0... Deux ans plus tôt au même stade de la compétition, ils avaient également subi une correction infligée par Lyon (5-0).

Dans l'autre rencontre du groupe F, Chelsea se rend sur le terrain du Luzhniki Stadion pour y affronter le Spartak. Ce stade reste un mauvais souvenir pour les Blues qui ont perdu là-bas la finale de la Ligue des Champions 2007-2008 (aux tirs au but face à Manchester United). Les deux équipes occupent toutes deux la tête du groupe avec deux victoires chacune. Il s'agit en quelque sorte d'une finale du groupe pour des équipes qui ne se sont curieusement jamais rencontrées.

Romain Bonte