Blatter ombre congres Fifa 2015
Sepp Blatter n'est plus à la tête de la FIFA mais va rester sous le feu des projecteurs de la justice | PATRICK SEEGER / DPA / dpa Picture-Alliance/AFP

Vers une limitation des mandats du président de la Fifa à 12 ans

Publié le , modifié le

Le Comité exécutif de la Fifa a approuvé jeudi "à l'unanimité" un programme de réformes qui prévoit notamment une limitation à 12 ans des mandats cumulés du président et des membres du Comité exécutif et une transparence des salaires de ses principaux responsables, a indiqué la Fifa dans un communiqué.

Ce programme de réformes visant à restaurer la crédibilité de l'institution doit encore être soumis au vote des 209 fédérations lors du congrès extraordinaire du 26 février. Il prévoit également un contrôle renforcé de  l'intégrité des membres du Comité exécutif et un rééquilibrage des pouvoirs du  gouvernement de la Fifa. Joseph Blatter, alors âgé de 79 ans, qui avait été réélu en mai dernier pour un cinquième mandat à la tête de la Fifa, avait annoncé qu'il démissionnait tout en restant en poste jusqu'à l'élection de son successeur le 26 février 2016. En septembre, Blatter a alors été visé par une procédure pénale de la justice  suisse, notamment pour un contrat passé avec le sulfureux Jack Warner. Il est également reproché au Suisse un paiement de 1,8 millions d'euros à  Michel Platini, président de l'UEFA, neuf ans après une mission effectuée par l'un des candidats à la présidence de la Fifa.

L'annonce du Comité exécutif visant à limiter le nombre de mandats intervient alors que deux hauts responsables ont été interpellés à l'aube à Zurich à la demande des Etats-Unis, soit six mois après un premier coup de filet pour des soupçons de corruption. Ces arrestations "montrent la nécessité des réformes" à appliquer au sein de l'instance suprême du foot mondial, a pour sa part indiqué le président intérimaire de la Fifa Issa Hayatou.