Gary Neville
Gary Neville lors de se présentation à la presse sur la pelouse du stade Mestalla..il y a à peine quatre mois | José Jordan - AFP

Valence se sépare de Gary Neville

Publié le , modifié le

Le club espagnol de Valence a annoncé mercredi le limogeage de son entraîneur anglais Gary Neville pour insuffisance de résultats, quatre mois seulement après son arrivée. A sa place, il a nommé jusqu'à la fin de la saison l'Espagnol Pako Ayestaran, ex-adjoint de Rafael Benitez à Valence et Liverpool.

Gary Neville a eu beaucoup de difficulté à redonner de l'élan au club valencian en proie à une instabilité chronique dont l'ancien capitaine emblématique de Manchester United est la dernière victime en date. 

L'ancien défenseur international anglais, icône du "ManU" triomphant de l'ère Alex Ferguson, voit s'achever en queue de poisson sa toute première expérience d'entraîneur principal. Son mandat restera marqué par des éliminations en demi-finale de Coupe du Roi contre le FC Barcelone (7-0, 1-1) et en huitième de finale de l'Europa League face à l'Athletic Bilbao (0-1, 2-1). En Liga, Valence (14e, 34 pts) semble nettement distancé dans la course aux places européennes et n'a plus que six longueurs d'avance sur le premier relégable à huit journées de la fin. Et le club doit encore affronter le Séville FC, le Barça, Villarreal et le Real Madrid d'ici mai.

Neville (41 ans), pris en grippe par l'exigeant public du stade Mestalla, n'a pas pu résister à l'enchaînement des résultats négatifs, ne gagnant son tout premier match en Liga qu'au bout de 10 journées. Critiqué pour sa proximité avec Peter Lim et pour avoir cumulé son poste valencien avec celui d'entraîneur adjoint de l'équipe d'Angleterre, Neville a reconnu n'avoir pas eu le bilan escompté.

Christian Grégoire