United met la pression sur City

Publié le , modifié le

Vainqueur 2-0 des Queens Park Rangers, Manchester United a porté son avance à huit points sur Manchester City, battu 1-0 à Arsenal dimanche. Les Gunners s'emparent de la 3e place de Premier League. En Espagne, le Real Madrid n'a plus que quatre points d'avance sur Barcelone après avoir concédé le nul (0-0) contre Valence, 3e. En Allemagne, grâce à un doublé de Raul, Schalke a conforté sa 3e place.

ANGLETERRE: United creuse l'écart

Depuis que Manchester United a pris les commandes de la Premier League, les hommes d'Alex Ferguson ne sont pas disposés à céder la place trop facilement. Et les Red Devils savent combien il est important de ne pas perdre de précieux points face aux "petits". Dimanche, face aux Queens Park Rangers, MU n'a pas perdu son temps. Dès la 15e minute, Rooney a mis les siens en pole, profitant d'un penalty accordé pour une faute de Shaun Derry sur Ashley Young (1-0). Réduits à 10, les Londoniens n'avaient plus grand-chose à espérer. Un 30e but cette saison pour l'attaquant anglais et un 3e pour Paul Scholes en trois mois depuis sa sortie de retraite début janvier (2-0, 68e).

Intraitable dans les chocs au sommet depuis le début de la saison, Manchester City a confirmé sa baisse de régime à Arsenal. Dans le match qu'il ne fallait pas perdre, les Citizens n'ont jamais paru en mesure de faire la différence face à des Gunners qui terminent la saison en force. Au terme des 90 minutes, les Londoniens arrachent la décision sur un but magnifique de Mikel Arteta et malgré d'énormes ratés face au but (la double occasion de Vermaelen et Benayoun à la 86e, la reprise de Van Persie sortie du but par ce même Vermaelen - 16e, et Ramsey qui oublie le Néerlandais en toute fin de match). A l'image d'un Balotelli auteur de deux énormes fautes sur Song et Sagna qui à elles seules auraient dû lui valoir l'expulsion, City est passé à côté. L'Italien a lui rejoint prématurément rejoint les vestiaires pour une énième faute et un second avertissement (90e).

Manchester United compte désormais huit points d'avance sur City. Arsenal déloge son rival Tottenham de la 3e place pour deux points.

ESPAGNE : Barcelone dans la roue du Real

Le Barça, en visite à Saragosse, avait l'occasion de revenir à trois petits points du Real Madrid. Le club azulgrana n'a pas manqué cette opportunité mais ce ne fut pas aussi simple que ne l'indique le score final (1-4). Menés au score, les Catalans ont réagi en marquant coup sur coup par Puyol (37e) et Messi (39e). En supériorité numérique après l'expulsion de Minero juste avant la pause, les hommes de Guardiola ont ensuite dû attendre les ultimes minutes pour se détacher grâce à un nouveau pénalty de Messi, qui signait son 38e but en Liga (et son 60e de la saison toutes compétitions confondues) et un dernier but de Pedro.

Grâce à ce succès, Barcelone revient, à quatre longueurs puisque le dernier match du week-end s'est conclu par un nul (0-0) du Real, à Santiago-Bernabeu, contre Valence. Le 3e de la Liga est parvenu à laisser sans voix le leader, et aurait même pu l'emporter avec un peu plus de réussite, si la barre transversale n'était pas venue sauver Casillas à deux reprises, Cristiano Ronaldo touchant également du bois avant que le portier de Valence ne réalise plusieurs miracles en fin de match, lors du siège des Merengue. A sept journées de la fin du championnat, rien n'est acquis pour le titre, ce qui ne semblait pas être le cas voici quelques semaines. 

ALLEMAGNE: Schalke fait le vide

En Budesliga il y a Dortmund, le Bayern et les autres. Parmi ceux-ci, Schalke 04 a fait un grand pas pour avoir l'honneur de talonner les deux géants grâce à son succès facile aux dépens de hanovre (3-0). Trois  jours après son élimination de l'Europa League, le club de la Ruhr a prouvé qu'il avait de la ressource, à l'image de l'éternel Raul. Muet devant l'Athletic Bilbao (2-2) pour son retour en Espagne jeudi, Raul, 34 ans, a cette fois ouvert la marque dès la 6e minute de la tête, puis assommé Hanovre au retour des vestiaires (47) avec sa 14e réalisation de la saison. Grâce à ce succès, Schalke 04 compte désormais cinq points d'avance sur le 4e, Mönchengladbach, tandis qu'Hanovre, éliminé lui aussi cette semaine de l'Europa League, a rétrogradé à la 7e place.