Un groupe de travail pour aider le football français mis en place par le gouvernement

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, le 15 février 2021, et le gouvernement vont aider le football français. | Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Bonne nouvelle pour le football professionnel français. Le gouvernement va mettre en place un groupe de travail chargé de venir en aide aux clubs comme l'ont indiqué ce mardi 16 février, dans un communiqué, Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu. Une action faisant suite à la demande de la Ligue de football professionnel qui avait réclamé "un plan de soutien d'urgence" la semaine dernière.

Le gouvernement va mettre en place un groupe de travail afin de venir en aide au football français, répondant à la demande de la Ligue de football professionnel (LFP) d'un soutien en urgence de l'État, ont fait savoir Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu ce mardi dans un communiqué.

"Les ministres se sont engagés à constituer immédiatement un groupe de travail chargé d'établir un état des lieux précis de la situation financière de chaque club et d'instruire les dispositifs d'aides complémentaires les plus pertinents par typologie de club", ont ainsi indiqué les ministres Jean-Michel Blanquer (Éducation, Jeunesse et Sports), Roxana Maracineanu (Sports) et Alain Griset (TPE/PME).

En pleine crise du Covid-19 et des droits TV, la LFP avait demandé la semaine dernière un "plan de soutien d'urgence", chiffrant ses revenus audiovisuels globaux sur la saison à 759,1 millions d'euros, au lieu de 1,3 milliard, comme initialement escompté. Son président Vincent Labrune a été reçu ce mardi par le ministère avec une délégation de présidents de clubs, dans laquelle figuraient Jean-Michel Aulas (Lyon), Laurent Nicollin (Montpellier), Loïc Féry (Lorient) et Pierre-Olivier Murat (Rodez, L2).

"Conscients de l'urgence, les ministres se sont montrés à l'écoute des demandes formulées par les clubs et se sont engagés à les examiner rapidement", ont fait savoir les ministres.

à voir aussi Droits TV : Le sport amateur impacté par la baisse des revenus liés à l'accord entre Canal+ et la LFP Droits TV : Le sport amateur impacté par la baisse des revenus liés à l'accord entre Canal+ et la LFP

Ce groupe de travail, qui sera en lien avec Bercy, étudiera plusieurs pistes, a expliqué de son côté à l'AFP une source proche du gouvernement. Il va notamment regarder comment "ajuster le dispositif de prise en charge des coûts fixes des entreprises" et voir s'il est possible d'y intégrer les salaires des joueurs. La LFP a présenté "une dizaine de demandes" qui "n'ont pas vocation à s'additionner" et s'entendent pour des pertes "hors Mediapro", a-t-on ajouté de même source.

à voir aussi Ligue 1 : pour Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims, la baisse des salaires de ses joueurs "donne la force de se battre" Ligue 1 : pour Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims, la baisse des salaires de ses joueurs "donne la force de se battre"

Outre les prêts garantis par l'État, les mesures d'activité partielle qui ont pu être activées pour des salariés (hors joueurs) dans les clubs, et l'aide du fonds de compensation de billetterie, les clubs ont aussi bénéficié d'exonérations de cotisations sociales sur les salaires pour les derniers mois de 2020. Ils sont néanmoins confrontés à un plafond d'aide de 800 000 euros, plafond dont l'évolution "est en cours de discussion avec la Commission européenne", a-t-on encore appris de même source.

AFP