Un geste politique coûte deux matches de suspension à un Sud-Coréen

Publié le

Le Sud-Coréen Park Jong-woo s'est vu infliger deux matches de suspension et la Fédération sud-coréenne a écopé d'un avertissement par la commission de discipline de la FIFA pour un geste politique lors des jeux Olympiques le 10 août. Après la victoire de la Corée du Sud sur le Japon, qui permettait à son équipe d'être médaillée de bronze, il avait brandi une pancarte sur laquelle était écrit "Dokdo nous appartient" en référence à une île que se dispute les 2 pays.