Michel Platini
Michel Platini | VALERY HACHE / AFP

Un appel de Platini rejeté

Publié le , modifié le

Le premier des deux appels déposés auprès de la FIFA par Michel Platini a été rejeté lundi, ont indiqué ses avocats. Il s'agit de l'appel en référé concernant la forme juridique de sa suspension de 90 jours dans l'affaire du fameux paiement controversé de 1,8 million d'euros.

"Cette décision n'est pas celle de la commission des recours (de la Fifa, devant laquelle un autre appel sur le fond a été déposé), qui demeure attendue sans qu'aucun calendrier n'ait été communiqué à M. Platini", expliquent ses conseils dans un communiqué. Ces derniers se disent "convaincus que les recours intentés finiront par démontrer sa totale intégrité et le rétabliront dans tous ses droits". Peut-être, mais il sera alors trop tard pour briguer la présidence de la FIFA.

Michel Platini contestait sa suspension pour ne pas avoir été entendu. Cet  appel en référé sur la forme avait été interjeté auprès de la chambre jugement  de la commission d'éthique de la Fifa. "Rendue le 20 octobre dernier - mais  étonnamment notifiée à Michel Platini le vendredi 23 octobre 2015 à 17h15 -  cette décision (...) n'est aucunement surprenante puisque rendue par la même  chambre de la commission d'éthique, sans que Michel Platini n'ait pu bénéficier  d'une audience en bonne et due forme", commentent les avocats de Platini. Le  Français de 60 ans avait été entendu par la chambre d'enquête de la commission  d'éthique, mais pas par la chambre de jugement de la Fifa.

Attente de la décision sur le fond

Michel Platini a déposé dimanche un nouvel appel devant un autre organe de  la Fifa .Si l'appel déposé le 10 octobre devant la chambre de recours, sur le fond donc de ce qui lui est reproché, devait être aussi rejeté, les avocats de Platini pourront se tourner vers le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.

Platini avait déposé sa candidature pour la présidentielle Fifa avant  l'annonce de sa suspension à titre conservatoire le 8 octobre. La commission  électorale de la Fifa a décidé de geler sa candidature le temps de sa  suspension, qui expirera le 5 janvier. L'élection à la présidence de la Fifa  est programmée le 26 février à Zurich.

Christian Grégoire