UEFA : Van Praag promet de renégocier la réforme de la Ligue des champions s'il  est élu

UEFA : Van Praag promet de renégocier la réforme de la Ligue des champions s'il est élu

Publié le , modifié le

Michael van Praag, président de la Fédération néerlandaise, a promis que s'il était élu à la présidence de l'UEFA, mercredi à Athènes, il renégocierait la réforme de la Ligue des champions pour la période 2018-2021.

"Je veux que plus de clubs aient leur chance de jouer la Ligue des champions, je promets, si je suis élu, de renégocier l'accord sur la Ligue des champions", a annoncé le Néerlandais à la tribune. L'UEFA a annoncé fin août une refonte de la Ligue des champions : pour la période 2018-2021, quatre places en phase de poules seront assurées à l'Espagne, l'Angleterre, l'Allemagne et l'Italie, récompensées par les bons résultats passés de leurs clubs dans l'épreuve reine (ils occupent la tête de l'indice UEFA).

En dehors de ces quatre bénéficiaires, la colère monte. L'Association européenne des ligues de football professionnel (EPFL) dénonce ainsi une "décision qui creuse le gouffre sportif et financier entre les plus grands clubs en Europe et les autres".

"J'ai été critiqué pour mon âge, mais c'est une fierté, les Rolling Stones à leur âge, ils remplissent les stades. L'âge veut dire qualité et expérience", a insisté Van Praag, 68 ans. Et de conclure en anglais "Time is on my side", "le temps est de mon côté", un titre des Rolling Stones.

L'autre candidat à la présidence de l'UEFA est le président de la Fédération slovène Aleksander Ceferin, 48 ans, inconnu du grand public et qui part favori.

francetv sport @francetvsport