Sirigu, Ibrahimovic, Verratti
Salvatore Sirigu, meilleur gardien de L1 pour la 2e année de suite, avec en arrière plan Zlatan Ibrahimovic et Marco Verratti, également récompensés dans ces Trophées UNFP | AFP - FRANCK FIFE

Trophées UNFP: la razzia du PSG

Publié le , modifié le

Comme l'an dernier, les Trophées UNFP ont été largement dominés par les membres du PSG. Meilleur espoir (Verratti), meilleur gardien (Sirigu), plus beau but (Ibrahimovic), meilleur joueur (Ibrahimovic), et même meilleur gardien de L2 (Areola prêté par le PSG à Lens), Paris a tout pris. Ou presque. Le titre de meilleur entraîneur de L1 échappe à Laurent Blanc pour échoir à René Girard (Lille) pour sa première saison dans le Nord. Et six Parisiens sont dans l'équipe-type de L1 (pour 2 Monégéasques).

Le pendant du PSG, en Ligue 2, c'est le FC Metz, Pour encore mieux fêter son titre de champion et sa remontée dans l'élite, le club messins peut s'enorgueillir du titre de meilleur entraîneur qui revient à Albert Cartier. Son attaquant Diafra Sakho hérite du titre de meilleur joueur en L2. Chez les filles, Gaëtane Thiney rafle la mise pour la deuxième fois de sa carrière, passant devant les deux Lyonnaises Camille Abily et Lotta Schelin, en lice pour ce prix.

Un doublé, c'est une belle garantie. Le PSG a pu s'appuyer sur une belle domination pour remporter la plupart des récompenses lors de la cérémonie des Trophées UNFP. Un an après avoir gagné les prix de meilleur gardien, de meilleur joueur, de meilleur entraîneur, placé sept joueurs dans l'équipe-type de Ligue 1, les champions de France ont fait aussi bien, voire mieux. Zlatan Ibrahimovic a doublé la mise en ce qui concerne le titre de meilleur joueur, tout comme Salvatore Sirigu pour les gardiens. Le Suédois a ajouté le prix du plus beau but, pour son chef d'oeuvre contre Bastia au Parc des Princes. "Je suis très content, c'est un grand honneur pour moi", a-t-il affirmé. "C'est la deuxième fois de suite que je gagne ce trophée. Cela prouve que j'ai  effectué une excellente saison et selon moi c'est ma meilleure saison. Mais  sans mes coéquipiers, je n'aurai pas pu réussir. Donc ce trophée leur est aussi destiné. J'espère pouvoir faire aussi bien et mieux l'année prochaine. Je me sens de mieux en mieux chaque jour que je m'entraîne et mon  objectif est de m'améliorer chaque saison."

L'an dernier, Marco Verratti avait été devancé par Florian Thauvin pour le pris du meilleur espoir, mais cette fois, il a été récompensé, malgré la présence de James Rodriguez. En revanche, Laurent Blanc n'a pas assuré la succession de Carlo Ancelotti, primé l'an dernier en compagnie de Christophe Galtier. Les votes ont été à l'avantage de René Girard qui, pour sa première saison à Lille, a parfaitement assuré la suite de Rudy Garcia en donnant à son équipe la possibilité d'accéder à la Ligue des Champions. Cela a représenté la seule surprise de la soirée, et une belle récompense pour l'ancien technicien de Montpellier. Dans l'équipe-type de L1, ils étaient 7 Parisiens la saison passée, et ne sont plus que six cette saison: Sirigu, Thiago Silva, Verratti, Thiago Motta, Cavani et Ibrahimovic. 

Réactions​

Marco Verratti (Paris SG, élu meilleur  espoir): "Ma plus grande déception est de ne pas avoir gagné la Ligue des  champions, cela me reste encore dans la tête. Si je dois dédier ce trophée à  quelqu'un, ce serait à mon enfant ainsi qu'à ma petite amie qui est toujours à  mes côtés. Ce trophée n'est pas un signal pour (Cesare) Prandelli (le  sélectionneur de l'Italie, ndlr). Il me connait déjà très bien. Je ne sais pas  si j'aurais pu gagner un trophée personnel si jeune en Italie, parce que je n'y  ai jamais joué. Pour les autres jeunes Italiens, l'Italie c'est fascinant mais  à l'étranger, il y a d'autres possibilités. Pour moi c'est une très bonne  expérience. Ce trophée en est la démonstration."
René Girard (Lille, élu meilleur entraîneur): "Je suis très content,  surpris et honoré. Surpris parce qu'il y avait de beaux clients parmi les  quatre autres nommés, même s'il y en a d'autres dans notre championnat. Un  garçon comme 'Lolo' (Laurent Blanc, entraîneur du Paris SG, ndlr) a gagné le  championnat et la Coupe de la ligue et donc je pense qu'il aurait pu très bien  l'avoir aussi. C'est un beau trophée cette année parce qu'on est parti de loin.  Lille a été pas mal remanié, beaucoup de joueurs étaient partis. On ne savait  pas trop où on allait. On se situait plus entre la 6e et la 10e que la 2e ou la  3e place. Pour l'instant ce n'est pas encore acquis mais on est sûr de finir  quatrième. Cela restera une belle saison et de beaux souvenirs."
Gaëtane Thiney (Juvisy, élu meilleure joueuse): "Je suis très heureuse.  D'autres filles auraient pu l'avoir mais je suis contente que les filles de D1  aient voté pour moi."
Salvatore Sirigu (gardien de but du Paris SG): "Cela fait toujours plaisir  ce genre de récompense. En plus face à de grands gardiens. Je pense pouvoir  encore progresser. Mais il faut d'abord penser à l'équipe. (A propos  d'Ibrahimovic) On voit ce qu'il apporte à notre équipe sur le terrain. Un  personnage comme ça fait du bien au football français et mondial."

Le palmarès

. Meilleur joueur de L1: Zlatan Ibrahimovic (Paris SG)
. Meilleur gardien de L1: Salvatore Sirigu (Paris SG)
. Meilleur espoir de L1: Marco Verratti (Paris SG)
. Meilleur entraîneur de L1: René Girard (Lille)
. Meilleur entraîneur de L2: Albert Cartier  (Metz)
. Meilleur joueur L2: Diafra Sakho (Metz)
. Meilleur gardien L2: Alphonse Areola (Lens)
. Meilleure joueuse D1: Gaëtane  Thiney (Juvisy)
. Trophée du plus beau but de Ligue 1 (vote du public): Ibrahimovic (Paris SG) contre Bastia (J10)
. Meilleurs arbitres: Ruddy Buquet Frédéric Cano (arbitre assistant)
    Stéphanie Frappart (arbitre féminin)
. Trohphée d'honneur UNFP: Mickaël Landreau (SC Bastia)

Equipe-type de L1: Sirigu (Paris SG) - Aurier (Toulouse), Thiago Silva (Paris),  Perrin (Saint-Etienne), Kurzawa (Monaco) - Verratti (Paris SG), Thiago Motta  (Paris SG), Rodriguez (Monaco) - Lacazette (Lyon), Ibrahimovic (Paris SG),  Cavani (Paris SG)

Equipe-type de L2: Aréola (RC Lens) - Metanire (FC Metz), Yaya (RC Lens), Marchal  (FC Metz), Baal (RC Lens) - Kanté (Caen), Nivet (Troyes), Louis (Nancy),  Salibur (Clermont foot) - Delort (FC Tours), Sakho (Metz)