Trophée des champions : 'Rennes n'était pas loin" pour Julien Stéphan

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emmanuel Rupied
Julien Stéphan
Julien Stéphan | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au terme d'une rencontre accrochée, le Stade Rennais a cédé face au PSG. Pourtant privés de cadres majeurs, les Bretons ont longtemps mené face au club francilien. Une rencontre qui a laissé des regrets à Julien Stéphan.

Ils sont venus, ils ont mené, mais ils ont perdu. Privés de nombreux cadres, les Rennais ont accroché le PSG ce samedi après-midi lors du Trophée des champions. Comme il y a quelques mois en finale de Coupe de France, les hommes de Julien Stéphan ont réussi à faire déjouer leur adversaire et on même mené une partie du match. Pour le coach breton, l'état d'esprit a été la clé. "On n'était pas venu en victime (avec une défense à cinq, ndlr). On voulait donner une bonne image, d'abord avec une grosse entame de match, ce qu'on a réussi à faire".

Un manque d'efficacité

Après avoir mené un but à zéro grâce à Adrien Hunou, les Rennais ont en suite progressivement reculé avant d'en prendre deux par Mbappé puis Di Maria. Privés de ballons, et sans leur buteur sorti, les Bretons ont eu du mal offensivement. "On n'a pas été loin. On a fait un match courageux, organisé, par le moment intéressant avec le ballon. Dans les dix dernières minutes, on a pris des risques offensifs. On a eu les occasions pour revenir, malheureusement on ne les a pas concrétisées", a déclaré le technicien breton.  

à voir aussi Trophée des champions : Paris renverse Rennes Trophée des champions : Paris renverse Rennes

Stéphan a aussi pointé les progrès de ses joueurs qui ont tenu près d'une heure avant de craquer face aux rushs incessants de l'attaquant français. "Ce qu'on a proposé sur le plan défensif, c'était structuré, intéressant, et j'ai trouvé les joueurs intelligents dans leur gestion de la profondeur. (...) On ne peut pas être satisfait de ne pas avoir gagné le trophée. On a montré de la qualité. Il y a de la fierté dans ce qu'on a pu produire, dans notre attitude, dans nos ressources en fin de match".

Alors que Mbaye Niang, Hamari Traoré ou encore Ismaïla Sarr devraient faire leur retour dans les prochains, jours, le coach rennais a cependant pu avoir un aperçu intéressant quant à l'état de forme de son équipe. Idéal à une semaine du début du championnat.