Di Maria
Di Maria | AFP

Trophée des Champions: le PSG remporte un 6e sacre consécutif

Publié le , modifié le

Le PSG poursuit sa razzia dans les coupes nationales. Pour le premier match officiel de la saison, les Parisiens ont remporté leur 6e Trophée des Champions consécutif, en dominant l'AS Monaco 4-0, ce samedi en Chine. Di Maria, Nkunku et Weah ont inscrit les quatre buts parisiens. Et comme son prédécesseur Unai Emery, le premier match officiel de Thomas Tuchel à la tête du PSG s'est conclu par une victoire et un titre.

Le match : 4-0

Si le triomphe sur la scène européenne n'est toujours pas acquis, le Paris Saint-Germain a prouvé qu'en France, il restait l'incontestable patron. Face à une valeureuse équipe de l'AS Monaco, les hommes de Thomas Tuchel ont montré à leurs adversaires qu'ils n'avaient pas l'intention d'être délogés. Après un début de match intéressant de la part de Monaco, les hommes de Leonardo Jardim se sont subitement mis à reculer et ont laissé un PSG privé de Neymar au coup d'envoi asseoir sa domination. C'est donc fort logiquement que le PSG ouvrait le score par Angel Di Maria sur coup franc direct (1-0, 37e), avant que Christopher Nkunku ne double la mise après un excellent centre en retrait de Stanley Nsoki (2-0, 39e) sur l'aile gauche. 

Au retour des vestiaires, Jovetic tentait de sonner la révolte mais Buffon se montrait vigilant et bloquait la frappe du Monténégrin. Échaudé, le PSG a su se retrousser les manches, et la fin de la deuxième période a rappelé à quel point plusieurs classes d'écart existaient entre monégasques et franciliens. Le Paris-SG s'envolait notamment grâce à la qualité de sa jeunesse. A la réception d'une transversale, côté gauche, Nsoki se débarrassait de Raggi, avant de centrer en retrait pour Weah qui poussait le ballon entre les jambes de Benaglio (3-0, 67e). Et alors qu'on se dirigeait vers la fin de la rencontre, Di Maria est une seconde fois sorti de sa boite pour corser l'addition sur un service d'Adrien Rabiot (4-0, 93e). A une semaine de la reprise du championnat, le PSG est donc déjà très en forme et a fait preuve d'une véritable démonstration de force. Pas de quoi rassurer son futur adversaire : le Stade Malherbe de Caen. 

Le joueur : Stanley Nsoki

Déjà aligné contre le Bayern Munich, Arsenal et l'Atletico Madrid dans le cadre de l'International Champions Cup, le jeune latéral gauche parisien (19 ans) a fait forte impression cet après-midi. Préféré à Layvin Kurzawa dans le 3-4-3 de Thomas Tuchel, il a délivré 2 passes décisives et réalisé une prestation aboutie. Entreprenant sur son couloir, solide dans les duels et précis dans la passe, il pourrait être la belle surprise du début de saison du club parisien.

Les réactions 

Thomas Tuchel, entraîneur du PSG (au micro de beIN Sports): "Je suis très content, on a fait un bon match, un match très offensif malgré la chaleur. C'était une équipe jeune qui a travaillé dur, qui a travaillé comme une équipe. J'ai beaucoup aimé. On a mérité cette victoire. Il reste évidemment des choses à travailler, notamment la distance entre les blocs offensifs et défensifs. Il va falloir aussi apprendre à pousser ensemble, à mieux jouer le pressing selon les situations. Mais les joueurs viennent d'arriver, c'est un bon début."
 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn