Trabzonspor : Trois matchs de suspension... pour avoir donné un carton rouge à un arbitre

Trabzonspor : Trois matchs de suspension... pour avoir donné un carton rouge à un arbitre

Publié le , modifié le

La Fédération turque de football a infligé jeudi trois matchs de suspension au défenseur de Trabzonspor, Salih Dursun, qui avait adressé le 22 février un carton rouge à l'arbitre qui venait d'expulser un troisième membre de son équipe.

Salih Dursun écope également d'une amende de 13.000 livres turques (environ 4.000 euros) pour avoir violé les droits de l'arbitre, selon un communiqué de la fédération. Ses coéquipiers Luis Cavanda et Aykut Demir sont respectivement suspendus pour deux et trois matchs. Le choc du Championnat de Turquie qui opposait dimanche Trabzonspor au club stambouliote de Galatasaray, a mis en évidence un problème récurrent du football turc: l'arbitrage.

Alors que Trabzonspor était déjà réduit à neuf, l'arbitre de la rencontre, Deniz Ates Bitnel, excluait à la 86e minute un troisième joueur du club, le défenseur belge Luis Cavanda, pour une faute commise dans la surface. Dans la confusion qui s'ensuivait, son coéquipier Salih Dursun réussissait à chiper à l'homme en noir son carton rouge, et le lui brandissait. Une fois parvenu à s'en saisir de nouveau, l'arbitre infligeait à son tour un carton rouge à Dursun, dont l'équipe était réduite à sept joueurs. Selcuk Inan offrait dans la foulée la victoire à Galatasaray (2-1) en transformant le penalty.

Un geste qui lui vaut d'apparaître sur des t-shirts

"Ce soir, Salih Dursun a infligé un carton rouge au football turc. Ce n'est pas un signe de rébellion, c'est un signe de renaissance", avait déclaré à l'issue de la rencontre le président de Trabzonspor, Muharrem Usta, qui veut imprimer des T-shirts à l'effigie de Dursun brandissant le carton à l'arbitre pour les vendre dans ses boutiques. "Un carton qui était 100% justifié", a titré le quotidien sportif turc Fanatik, au-dessus d'une photo de Dursun adressant le carton rouge à l'arbitre et d'une liste de six erreurs majeures de jugement commises au cours de la rencontre.

Le responsable de la commission turque de l'arbitrage Kuddusi Muftuoglu a lui-même déploré auprès de la presse la performance de Bitnel, évoquant une possible mise à l'écart de l'arbitre. Le geste de Dursun a cependant un précédent. En 1995, Paul Gascoigne, l'enfant terrible du foot anglais, alors joueur des Glasgow Rangers, avait montré un carton jaune à l'arbitre Dougie Smith lors d'un match du Championnat d'Écosse face à Hibernian.

AFP