Tour de France de la Ligue 1 : Nice prêt à changer de dimension ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Izac
Les joueurs de l'OGC Nice pendant la saison 2018/2019
Nice, a fini par faire craquer Lens pour cette première journée de Ligue 1. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après deux années sans être qualifié en Coupe d’Europe, l'OGC Nice ne compte pas faire la passe de trois. Le nouveau propriétaire du club Jim Ratcliffe semble vouloir mettre les moyens, les résultats suivront-ils dès cette saison ?

Bilan 2018-2019 : Une saison solide mais sans l’Europe

L'Olympique Gymnaste Club de Nice a terminé le dernier exercice de Ligue 1 à la 7e place avec 56 points. Pour sa première saison sur le banc, Patrick Vieira a montré de belles choses en favorisant le jeu vers l'avant et la possession du ballon. Avec 54% de possession en moyenne cette saison, seuls le Paris Saint Germain et Lyon ont fait mieux. En terme de résultats, les Aiglons ont terminé la saison avec 15 victoires, 11 nuls et 12 défaites. A 10 points de Saint-Etienne et d'une place qualificative pour la Ligue Europa, Nice peut regretter quelques matchs nuls face à des équipes abordables qui auraient pu se transformer en victoires avec plus de rigueur. C'est la difficulté pour accéder à l'Europe. Les joueurs de Patrick Vieira devront se servir de cette saison pour avancer et atteindre cet objectif qui leur échappe depuis maintenant deux ans.

Mercato d’été : Le jackpot Saint-Maximin, mais qui pour le remplacer ?

Le meilleur buteur du Gym la saison passée s’en va. Allan Saint-Maximin qui est arrivé sur la Côte d’azur en 2017 fait ses valises et part pour l’Angleterre. Newcastle a signé l’attaquant français pour un contrat de six ans et une somme avoisinant les 20 millions d’euros, de quoi bien remplir les caisses niçoises. D’autres départs ont eu lieu comme celui de Christophe Jallet vers Amiens ou encore celui d’Olivier Boscagli vers le PSV. Du coté des arrivées, Nice est bloqué par la vente du club qui devrait se finaliser dans une dizaine de jours. Les dirigeants du club devront donc être à l'affût quand le deal sera conclu s’ils veulent voir leur effectif s’étoffer.

Youcef Atal, la pépite niçoise

S’il a été annoncé sur le départ notamment vers le PSG, le latéral droit Youcef Atal « ne bougera pas » comme l’a affirmé Gilles Grimandi, directeur sportif de Nice. Autant dire que c’est un soulagement pour le club au vu de ses excellents débuts. L’international algérien de 23 ans a régalé les supporters niçois pour sa première saison en Ligue 1. Dans son couloir droit, Youcef Atal, très à l’aise techniquement, a tenté 463 dribbles cette saison pour une réussite de 62,4% selon Opta.

Son fait majeur est son triplé inscrit le 28 avril 2019 face à Guingamp qui a décidément convaincu tout le monde. Avec ses 6 buts en 29 matchs, Atal a même terminé la saison co-meilleur buteur des Aiglons avec Allan Saint-Maximin. Il reste aussi un défenseur hors pair comme en témoigne ses 209 interceptions réussies dans le championnat français. C’est un joueur qui ne compte pas les efforts, comme il le dit lui-même : « Je défends, j’attaque, je défends, je donne tout ». Youcef Atal est un joueur très prometteur et sa victoire à la CAN cet été avec l’Algérie devrait lui donner encore plus de confiance pour la saison à venir.

Une préparation inquiétante

Pour préparer sa prochaine saison de Ligue 1 et son premier match face à Amiens le 10 août prochain, l’OGC Nice a disputé 7 matchs amicaux. Le bilan est assez mauvais : 5 défaites pour seulement 2 victoires (face au PSV et Boavista), et notamment des humiliations face à Burnley (6-1) et Wolfsburg (8-1). Avec une moyenne de 3,1 buts encaissés par matchs pendant cette préparation, les Aiglons ont montré une grosse faiblesse en défense.

Après la débâcle face à Wolfsburg, Patrick Vieira a expliqué être déçu mais pas inquiet : « Il est évident que lorsque vous perdez 8-1, même en amical, vous prenez un coup au moral. Cela a été un match très compliqué avec une équipe trop forte pour nous en l’état actuel de l’effectif. On va maintenant faire notre autocritique sur les bonnes et moins bonnes choses. Contre Amiens, on sera prêt mentalement et physiquement. »

à voir aussi Amical : L'OGC Nice sombre face à Wolfsburg (8-1) Amical : L'OGC Nice sombre face à Wolfsburg (8-1)

Nice veut devenir un club européen

Comme l’a annoncé le directeur sportif Gilles Grimandi, «Nice a comme projet d’être régulièrement européen» et ce n’est pas le futur propriétaire du club, Jim Ratcliffe, qui va dire le contraire. L’homme d’affaire britannique a énormément d’ambitions et de moyens (12 milliards d’euros de fortune), il a dû mettre 100 millions d’euros pour racheter l’OGC Nice. Le milliardaire veut que Nice figure dans le futur parmi les trois meilleurs clubs de Ligue 1, rien que ça. Le club veut aussi s’affirmer à l'échelle européenne ce qui risque de prendre plus de temps au vu de l’expérience de Nice à ce niveau-là. Avec Vieira sur le banc, le Gym a tout d’une équipe ambitieuse mais le club devra aligner un effectif plus solide s’il veut s’affirmer dès cette saison.

Maxime Izac