David de Gea seul au monde
Pour David de Gea, le temps presse | PIERRE PHILIPPE MARCOU / AFP

Titulaire en sélection, sur le banc à Manchester, De Gea espère voir le vent tourner

Publié le , modifié le

C’est l’un des feuilletons de l’année : David de Gea. Son transfert vers le Real Madrid a échoué pour quelques minutes. Depuis, le gardien n’est plus le bienvenu à Manchester, où il a été mis à l’écart et placé sur le banc des remplaçants. Pourtant, le portier de 24 ans est titulaire en équipe nationale.

L’affaire remonte à la fin du mois d’août. Lundi 31 août, dernier soir de mercato. Alors que la presse annonçait déjà le transfert de David de Gea au Real, coup de théâtre : Manchester fournit les documents administratifs nécessaires à la vente de son joueur… Une minute trop tard. 00h01, le mercato est bouclé, et le portier espagnol doit rester chez les Red Devils. Sauf que chez les Mancuniens, le gardien de 24 ans n’est plus le bienvenu. Ecarté par l’entraîneur Louis Van Gaal, De Gea est depuis le début de saison sur le banc des remplaçants.

C’est Sergio Romero, auteur de deux dernières saisons très moyennes (trois matches avec Monaco, dix avec la Sampdoria), qui en a profité pour devenir le portier numéro un des Red Devils. Arrivé cet été, l’Argentin compte s’imposer pour de bon dans les cages mancuniennes : « Jouer pour Manchester United est un rêve et si Dieu m'aide il ne prendra jamais fin. Je sais que j'ai le support de Van Gaal et son staff », a-t-il confié au quotidien La Nacion.

"On verra si la chance  est aussi là en club"​

Mardi soir, David de Gea a joué son premier match officiel de la saison, avec la sélection espagnole, face à la Macédoine (victoire 1-0). Titulaire, le portier mancunien est censé devoir remplacer Iker Casillas  dans les buts de son pays, à l’approche de l’Euro 2016. "Je me suis senti bien. En vérité, j'avais très envie de jouer et je suis  heureux", a-t-il commenté, à l’issue du match, au micro de la télévision publique espagnole. "Maintenant il faut continuer, continuer à travailler et on verra si la chance  est aussi là en club." Le joueur de 24 ans, qui compte six sélections s’est dit motivé à redoubler d’efforts à l’entraînement en club, pour retrouver sa place sur le terrain : "Je vais continuer à faire la même chose, être tranquille, continuer à  travailler, à m'améliorer et à prendre du plaisir en jouant au football, c'est ce que j'aime le plus".

Début août, alors qu’il ne l’avait pas inscrit sur la feuille de match, Louis Van Gaal avait  confirmé qu’il souhaitait voir David de Gea rester à Manchester : «Il est notre meilleur joueur depuis deux ou trois ans, selon nos supporters. Nous ne pouvons pas le laisser partir si facilement (...) Nous souhaitons le conserver ». Depuis, le portier espagnol n’a toujours pas joué avec Manchester cette saison. Et le temps commence à presser.

"Un joueur inactif aura plus de difficultés à être convoqué"​

S’il était titulaire mardi soir, il se pourrait bien que le joueur de 24 ans ne le soit plus longtemps en sélection nationale. En vue de l’Euro 2016, De Gea a besoin de temps de jeu. "Un joueur inactif aura plus de difficultés à être convoqué, c'est  évident", n’a pas caché le sélectionneur de la « Roja » Vicente Del Bosque, sur les ondes de la radio Cadena Cope.

S’il veut garder sa place de titulaire avec l’Espagne, David de Gea doit impérativement jouer avec Manchester, et ne plus être écarté comme il a pu l’être. Le portier des Red Devils espère avoir « cette chance », comme il le dit. Mais pour cela, il va falloir travailler dur.