Thuram, Benzema, Lemar... Ces Français qui ont marqué le week-end européen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach)
Marcus Thuram célèbre son but avec le Borussia Mönchengladbach pour son retour de suspension le 22 janvier 2021 | RALF IBING / AUGENKLICK/FIRO SPORTPHOTO / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Marcus Thuram n'a pas manqué son retour à la compétition, Karim Benzema toujours là quand le siège de Zidane tremble, le retour en grâce de Thomas Lemar ou encore le héros inattendu Moussa Niakhaté. Tour d'horizon de ces tricolores qui ont brillé en Europe ce week-end.

• 25 minutes, déjà un but : Marcus Thuram retrouve les terrains et le sourire 

Après cinq matches de suspension pour avoir craché sur un adversaire en championnat, Marcus Thuram avait visiblement à cœur de se racheter. Son club du Borussia Mönchengladbach n'en attendait d'ailleurs pas moins. "J'espère que Marcus a appris de ce qu'il s'est passé, et qu'il fera à nouveau parler de lui pour ses bonnes performances, afin de reconstruire le crédit qu'il a perdu" avait dit de lui son entraîneur Marco Rose avant le choc contre le Borussia Dortmund vendredi. Son message a été entendu. Remplaçant au coup d'envoi, l'international français n'a pas mis longtemps à se mettre en évidence. Thuram a marqué sur corner treize minutes après son entrée en jeu pour sceller la victoire des siens (4-2) face au BvB. Ou comment soigner son come-back.
 

• Zidane en péril ? Benzema éteint (encore) l'incendie

Trois jours après la sérieuse déconvenue en Coupe du Roi et l'élimination contre le modeste club d'Alcoyano (D3), le Real Madrid s'est bien repris samedi sur la pelouse du Deportivo Alavés. Comme souvent quand Zinédine Zidane vacille – même s'il était absent sur le banc, positif à la Covid-19 – les cadres répondent présents, et parmi eux Karim Benzema. L'attaquant français a livré un grand match, ponctué d'un doublé de toute beauté. Avec ses 9 et 10e buts en championnat, l'ancien Lyonnais a fait parler toute sa qualité technique et son sens du but, encore une fois. Il n'en fallait pas moins pour maintenir le Real dans le sillage de l'Atlético de Madrid en tête de Liga.

• Moussa Niakhaté, surprenant homme providentiel

Il n'est peut-être pas le jeune défenseur français dont on parle le plus en Bundesliga. Pourtant, Moussa Niakhaté s'est installé parmi les arrières centraux solides d'Allemagne avec Mayence. Lancé dans une opération sauvetage périlleuse après une première partie de saison totalement manquée, le club peut remercier son tricolore pour sa prestation de samedi. Leipzig, l'ancien Messin a signé un doublé sur coup de pied arrêté, et plus important encore, l'avant-dernier du championnat a fait tomber le dauphin du Bayern Munich (3-2). En 81 matches en Bundesliga, Niakhaté n'avait alors inscrit… que deux buts.

• Maxence Lacroix enchaîne, Wolfsburg continue de surprendre

Les jeunes défenseurs centraux de Bundesliga étaient décidément en forme. Arrivé de Sochaux l'été dernier, Maxence Lacroix fait bien mieux que rentabiliser les cinq millions d'euros investis par le VfL Wolfsburg. L'international jeunes était titulaire pour la 15e fois en 18 journées et s'est montré très solide – 5 interceptions, meilleur total du match - dans le succès de sa formation à Leverkusen (0-1). Ce succès replace les Loups à hauteur de leur victime du week-end, à la 3e place, à seulement 3 points de Leipzig. Lacroix n'y est pas étranger. Avec le tricolore sur le terrain au coup d'envoi, Wolfsburg n'a cédé que face au grand Bayern Munich cette saison en championnat. Lacroix, c'est du propre.

• Thomas Lemar reprend vie

L'aventure de Thomas Lemar à l'Atlético de Madrid n'a rien d'un long fleuve tranquille. Mais elle est en train de prendre un nouveau tournant ces dernières semaines. L'entraîneur Diego Simeone n'a jamais lâché son milieu de terrain français et lui accorde récemment un nouveau rôle, plus axial, au cœur du jeu des Colchoneros. L'international français a été prépondérant dans le succès madrilène contre Valence (3-1) dimanche. L'ancien Monégasque a signé la passe décisive – sa première de la saison - sur corner pour João Félix sur l'égalisation de l'Atlético, avant de se voir refuser un penalty en fin de première période. Lemar signe là sa 7e titularisation de rang en championnat chez le leader incontesté de Liga, tout sauf anodin.