Thiriez soutient Blanc

Publié le , modifié le

Frédéric Thiriez, président de la Ligue française de football professionnel (LFP), explique que "l'enjeu pour l'avenir du football français" n'est pas de sacrifier Laurent Blanc, alors que l'affaire des quotas secoue le football français.

"Si des dérapages verbaux très regrettables ont pu avoir lieu au cours de cette réunion de travail (du 8 novembre 2010), justifiant les excuses publiques qui ont été faites, l'enjeu pour l'avenir du football français est-il de sacrifier des têtes, comme celle de Laurent Blanc qui serait soudain devenu raciste, au veau d'or du politiquement correct ? Non, l'enjeu est de revenir aux fondamentaux", écrit M. Thiriez dans une tribune parue sur le site de la LFP.

Julien Lamotte