Thierry Henry, nouveau coach de l'Impact de Montréal: "Il faut savoir rebondir"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Thierry Henry.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Thierry Henry, nouvel entraîneur de l'Impact de Montréal, a été présenté à la presse ce lundi. L'ancien coach de l'AS Monaco dit avoir appris de sa précédente expérience et est prêt à se lancer dans cette nouvelle aventure en Major League Soccer (MLS). Surtout, l'ancien Gunner a fait une véritable déclaration d'amour à la métropole québécoise.

Changement de casquette pour Henry, version MLS. Après avoir évolué en tant que joueur pendant quatre saisons aux Red Bulls de New York, le meilleur buteur de l'équipe de France (51 buts) va effectuer son grand retour dans le championnat nord-américain... en tant que coach cette fois. Nouvel entraîneur de l'Impact de Montréal, Thierry Henry a été présenté à la presse ce lundi. Et il se dit "prêt" pour cette nouvelle aventure québécoise.

L'expérience monégasque dans le rétroviseur

Sa première expérience -peu concluante- sur le banc de l'AS Monaco (octobre 2018 à janvier 2019) lui "a beaucoup appris" a expliqué "Titi" devant un parterre de journalistes curieux de ce retour en MLS. "Il faut savoir rebondir, c'est l'histoire de tout le monde. La seule erreur, ce serait de ne rien avoir appris. C'était une belle expérience pour apprendre et je suis très heureux d'être ici aujourd'hui".

Montréal, "une ville de coeur"

Interrogé sur les raisons d'aller entraîner une équipe outre-atlantique, le top scoreur de l'histoire d'Arsenal a confié être "tombé amoureux" de la ville de Montréal en 2011, lors d'un match amical avec New York. Et la déclaration ne s'est pas arrêtée là : "si vous prenez le meilleur de l'Europe et le meilleur du continent ici, vous obtenez Montréal. c'est le pont parfait. La ville est tellement diversifiée, les gens viennent de n'importe où mais d'abord et avant tout, ils viennent de Montréal. C'est une ville de coeur et vous pouvez le sentir."

"La MLS ? Les gens en parlent partout"

Habitué à regarder les matches de toute division, de la D3 voire D4 aux championnats de l'élite, le natif des Ulis a expliqué avoir bien sûr gardé un oeil sur le championnat nord-américain. Pour lui, la MLS "a déjà beaucoup évolué et évolue encore plus". "Quand on voit des organisations qui arrivent, des stades pleins, des gens heureux. Je n'ai pas d'attentes particulières mais c'est bien de voir la façon dont la Ligue évolue. Les gens en parlent partout. Pour moi, c'est très bien."

Ne reste plus qu'à voir ce qu'Henry l'Américain - devenu Henry le Québécois - réserve à ses joueurs comme à ses nouveaux supporters. Le Français effectuera ses premiers pas officiels avec son nouveau club en 2020.