Thierry Braillard pose la question des arbitres professionnels

Publié le , modifié le

Au lendemain d'une nouvelle polémique d'arbitrage autour du match Lens-PSG (1-3), le secrétaire d’État chargé aux Sports, Thierry Braillard, a posé la question de la professionnalisation de l'arbitrage en France.

"Ne faut-il pas professionnaliser définitivement les arbitres?" Le débat est une nouvelle fois relancé. Dans la foulée des décisions contestées de M. Rainville, l'arbitre du match entre le RC Lens et le PSG, la veille au Stade de France, c'est en tout cas ce que s'est demandé ce samedi Thierry Braillard, visiblement peu séduit par la situation actuelle. 

"L'arbitrage français ne se porte pas bien"

"L’arbitrage français ne se porte pas bien, il n’y avait pas d’arbitre français à la Coupe du monde d’ailleurs, a indiqué le secrétaire d'Etat, interrogé sur I-Télé. L’année dernière il y a eu des problèmes, cette année il y a des problèmes... Le statut hybride de l’arbitre est une vraie question que les instances du football vont devoir se poser".