Nnamdi Oduamadi
Nnamdi Oduamadi a montré la voie | AFP

Tahiti sauve l’honneur face au Nigeria

Publié le , modifié le

Sans surprise, le Nigeria n’a fait qu’une bouchée de la modeste équipe de Tahiti qui disputait son tout premier match en Coupe des Confédérations. Mais les Polynésiens ont toutefois réussi à inscrire un but au champion d’Afrique, vainqueur 6-1 de cette inédite confrontation au stade Mineirao de Belo Horizonte.

Après avoir offert des colliers à leurs adversaires d’un soir, les Tahitiens sont rapidement entrés dans le vif du sujet, avec une première occasion en leur faveur sur une frappe sans grand danger de Simon (2e). Mais il n’aura fallu attendre que cinq petites minutes pour voir les Super Eagles ouvrir le score sur une déviation contre son camp de Vallar après une frappe d’Echiejile (1-0, 5e). Et cinq minutes plus tard, les Nigerians ont doublé la mise par l’intermédiaire d’Oduamadi (2-0, 10e). Mais malgré les consignes de leur coach, Eddy Etaeta, les Polynésiens ont encaissé un nouveau but, Oduamadi profitant d’une erreur du gardien pour porter le score à 3-0 (26e).

Vahirua en avait rêvé

 Malgré tout, les Tahitiens ont eu le mérite de ne pas baisser les bras. Leur capitaine Marama Vahirua a rappelé que leur objectif principal dans cette compétition était de marquer un but. Et c’est donc comme si de rien n’était que les « Toa Aito » (les guerriers de fer) sont repartis au combat. La magie du football opérant ce soir, Vahirua a semble-t-il trouvé un écho à ses paroles, et sur un corner tiré justement par l’ancien joueur de Nantes, Tehau a sauté plus haut que son vis-à-vis pour inscrire ce fameux but (3-1, 55e). Heureux comme s’ils avaient remporté la compétition, les Tahitiens ont sauté de joie et célébré à coups de pagaie virtuelles leur premier but dans cette Coupe des Confédérations. Tahiti avait tenu son pari, et ce n’est pas les trois autres buts du Nigeria qui allaient effacer cette belle image.

Vidéo: Tahiti, équipe atypique

Voir la video

Romain Bonte