Suspension à vie pour Fernando

Publié le , modifié le

Le Sri Lankais Vernon Manilal Fernando, qui siégeait au comité exécutif de la FIFA et était proche de l'ancien président de la Confédération asiatique de football (AFC) Mohamed Bin Hammam, a été suspendu à vie de toute activité liée au football par la commission de recours de la Fifa, qui a aggravé sa sanction initiale.

"A la suite de deux jours d'audience à Zurich, la commission de recours de  la Fifa a décidé d'imposer à Vernon Manilal Fernando une suspension à vie de  toute activité liée au football, que ce soit au niveau national comme  international", écrit la Fifa dans un communiqué. Selon le communiqué de la Fifa, "une suspension à vie a ainsi été imposée à  M. Fernando pour violation des art. 13 (Règles de conduite générale), art. 19  (Conflits d'intérêts), art. 20 (Acceptation et distribution de cadeaux et  autres avantages), art. 21 (Corruption) et art. 42 (Obligation générale de  collaborer) du Code d'éthique de la FIFA".

Initialement, le comité d'éthique de la Fifa lui avait infligé au mois  d'avril une suspension de huit ans. Il avait fait appel, tout comme le  président de la chambre d'instruction du comité d'éthique, Michael Garcia. A 63 ans, il siégeait auparavant au comité excécutif de la FIFA depuis janvier 2011 et à celui de l'AFC. La BBC et d'autres médias britanniques avaient affirmé qu'il figurait parmi  les personnes qui avaient accompagné Mohamed Bin Hammam en voyage en mai 2011 à  Trinité-et-Tobago. C'est durant ce voyage que le Qatariote aurait tenté d'acheter des voix en  vue de l'élection présidentielle à la Fifa, à laquelle il souhaitait se présenter.

AFP