Sadio Mané

Supercoupe d'Europe : Liverpool titré au bout du spectacle

Publié le , modifié le

Au terme d'une finale de haute volée marquée par de nombreuses occasions pour les deux équipes, c'est Liverpool qui a finalement pris le dessus aux penaltys et remporte ainsi la Supercoupe d'Europe devant Chelsea.

Après une saison 2018-2019 en forme de feu d'artifice sur la scène européenne, les attentes étaient importantes pour cette finale de la Supercoupe d'Europe ce mercredi. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Liverpool et Chelsea sont restés sur des bases élevées.

Giroud, le choix payant

Avec des équipes pratiquement au complet des deux côtés, seuls quelques choix tactiques diffèrent. Jürgen Klopp choisit de laisser Roberto Firmino  sur le banc quand Franck Lampard décide de profiter de la forme européenne d'Olivier Giroud, meilleur buteur de la Ligue Europa la saison dernière, pour l'aligner d'entrée. Et le choix du jeune coach paye rapidement.

Comme face à Manchester United, les Blues sont tranchants dans le jeu et exploitent à merveille le moindre espace adverse. Au milieu, Kanté règne en sentinelle et ratisse tout ce qui passe quand Jorginho et Kovacic orientent les actions. Les occasions se multiplient et Pedro touche la barre (22e) avant de voir  Kovacic faire briller Adrian (32e). C'est finalement Olivier Giroud qui ouvre la marque sur une superbe ouverture de Pulisic (36e). Le Français ne se fait pas prier sur son premier vrai ballon chaud.  

Firmino, profession joker

Chelsea impressionne et Liverpool doit se contenter des miettes. La défense n'est pas sûre et Adrian dégage une sérénité d'intermittent du spectacle. Klopp l'a bien compris et lance la dernière lame de son trident en début de deuxième période. Firmino remplace Oxlade-Chamberlain et Salah repasse sur un côté. 

L'Égyptien peine dans ce match alors c'est l'homme fort de ces derniers mois qui prend ses responsabilités. Sadio Mané récupère une offrande de son compère brésilien qui se présentait seul face à Kepa et le Sénégalais transforme en deux fois pour égaliser. Le match prend alors une tournure complètement folle. Mount et Pulisic pensent marquer à deux reprises mais voient leur but refusé, quand Pedro puis Van Dijk tapent la barre transversale. Mais rien n'y fait, les deux équipes ne se départagent pas au terme des 90 minutes. 

Supercoupe d'Europe : Liverpool titré au bout du spectacle
© AFP

La fatigue, les deux équipes ne connaissent pas. Le rythme ne faiblit pas. Et de nouveau c'est Roberto Firmino qui déjoue la défense de Chelsea. Au terme d'un superbe rush, l'attaquant auriverde sert superbement Sadio Mané qui crucifie Kepa et s'offre le doublé. Mêmes acteurs, mêmes conséquences.

La joie des Reds est cependant de courte durée. Quelques minutes plus tard, Tammy Abraham se faufile dans la défense adverse et se fait faucher par Adrian. Si les images ne sont pas des plus explicites, Stéphanie Frappart, l'arbitre de la rencontre, n'hésite pas et désigne le point de penalty. Jorginho ne tremble pas et égalise. 

Adrian, héros d'un soir

La prolongation est jouée sur un rythme effréné jusque dans les dernière minutes mais rien personne ne veut lâcher. Ce sera aux penaltys que la décision se fait. Et à ce jeu là, à l'image du match, ni Liverpool et Chelsea n'arrive pas à prendre le dessus. Il faut attendre le dernier tir au but des Blues pour voir Adrian repousser la frappe d'Abraham.

Le gardien espagnol peut lever les bras. Alors qu'il n'était que remplaçant il y a quelques mois, il a su profiter de la blessure d'Alisson. Malgré quelques tergiversations et notamment ce penalty concédé en prolongation, il a su se montrer décisif au meilleur moment. Et permettre à Liverpool d'empocher la 4e Supercoupe d'Europe de son histoire.