Strasbourg Colomiers National
Le Racing Club de Strasbourg chute du National en CFA | PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Strasbourg dégringole en CFA

Publié le , modifié le

La pente était trop raide pour Strasbourg. Promu en National deux ans après sa rétrogradation judiciaire en CFA2, le Racing est stoppé net dans son envol. Les Alsaciens ont été battus à Colomiers (2-1) lors de la 33e et avant-dernière journée du championnat National et son mathématiquement condamné à la relégation en CFA.

Au classement, les Alsaciens sont désormais 16e avec 34 points, soit à  trois points de Boulogne-sur-Mer, contre qui Strasbourg ne dispose pas de  l'avantage particulier. Colomiers, lui, est désormais le premier relégable avec 36 points. Les Alsaciens ont en outre été pénalisés par la victoire dans le même temps  de Luçon, désormais sauvé, à Bourg-Péronnas (2-0). Il reste encore un mince espoir aux Strabourgeois: terminer en position de  premier relégable et miser sur les déboires financiers d'autres clubs. Comme  cela a été le cas la saison passée en National avec le sauvetage sur tapis vert  du Paris FC. "On a joué avec la trouille. On a été défaillants. L'enjeu du match a  paralysé les joueurs", a expliqué Jacky Duguépéroux, joueur et entraîneur  emblématique du club, qui a fait son retour sur le banc alsacien en cours de  saison.

"Finir 15e c'est encore possible, mais ça ne dépend plus de nous. J'ai rêvé  un peu, je pensais qu'on pouvait y arriver. Malheureusement, on s'est pris les  pieds dans le tapis", a conclu Duguépéroux à l'issue du match. Le Racing, champion de France en 1979 et monument du football français,  avait connu plusieurs descentes, d'abord de Ligue 1 en Ligue 2 en 2008, puis en  National en 2010 avant d'être liquidé judiciairement en août 2011. Le club  était reparti en CFA2 (5e division) et avait réussi deux montées consécutives  pour se hisser en National la saison passée. "Je n'ai pas de mot, je suis déçu pour les joueurs, pour les supporteurs.  Malheureusement, on partait de trop loin. Ca n'a pas suffi. On ne le méritait  pas, sur l'ensemble de la saison", a réagi le capitaine serbe de  Strasbourg,  Milovan Sikimic, au club depuis 2009.

AFP