Stéphanie Frappart
Stéphanie Frappart a été élue meilleure arbitre féminine du monde 2019 par l'IFFHS | Bulent Kilic / AFP

Stéphanie Frappart élue meilleure arbitre féminine du monde 2019

Publié le , modifié le

De la Ligue 1, à la finale du Mondial féminin en passant par la Supercoupe de l'UEFA, Stéphanie Frappart a connu une année 2019 riche en émotions. Sans suspens, la Française a été élue meilleure arbitre féminine du monde 2019 par l'IFFHS. Elle devient, par la même occasion, la première Tricolore à remporter cette récompense depuis sa création en 2012.

En 2014, Stéphanie Frappart marquait déjà l'arbitrage de son empreinte en devenant la première femme à arbitrer un match de Ligue 2. Mais elle était loin de se douter que sa carrière prendrait un tournant radical cinq ans plus tard. Le 28 avril 2019, elle est désignée pour arbitrer Amiens-Strasbourg lors de la 34e journée de Ligue 1, en tant qu'arbitre centrale. Une première en France. Solide, l'officielle tricolore ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait se faire respecter. A la même enseigne que ses homologues masculins, Stéphanie Frappart guide la rencontre d'une main ferme. Le succès est au rendez-vous et la jeune française obtient une place parmi les arbitres de Ligue 1 pour la saison 2019-2020.

Cette réussite lui permet finalement de gravir les échelons et de faire évoluer les mœurs. Nommée par la FIFA pour être arbitre lors de la Coupe du monde féminine de football 2019 en France, elle obtient le Graal le 5 juillet 2019 :  arbitrer la finale. Et pourtant, le rêve ne vient que de commencer. Après la Ligue 1, Stéphanie Frappart passe à l'étape supérieure : la Supercoupe de l'UEFA 2019. Le 14 août, elle devient arbitre centrale de la rencontre opposant Liverpool (vainqueur de la Ligue des champions) à Chelsea (vainqueur de la Ligue Europa). Avec ce prix donné par l'IFFHS lundi, l'arbitre féminine termine son année 2019 en beauté.

Stéphanie Frappart aux commandes d'un match de Ligue 1 entre Toulouse et Lille
Stéphanie Frappart aux commandes d'un match de Ligue 1 entre Toulouse et Lille © REMY GABALDA / AFP

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'élection de la Française n'a pas fait débat. Avec un total de 233 points, Stéphanie Frappart a recueilli la majorité des suffrages sur les 90 experts et journalistes qui ont voté. Elle termine devant la Russe Anastasia Pustovoitova (93 points) et l'Allemande Bibiana Steinhaus (75 points) qui avait remporté la mise en 2013, 2014, 2017 et 2018.

Chez les hommes, Damir Skomina (136 points) a été sacré devant l'Allemand Félix Brych (129 points). Le Slovène a notamment dirigé la finale de la Ligue des champions 2019 opposant Liverpool à Tottenham. Côté tricolore, Clément Turpin est le seul Français du Top 30 et termine à la 7e place.