Stade de Furiani: le torchon brûle entre le SC Bastia et l'agglomération

Publié le , modifié le

Le torchon brûle entre le club de football de Bastia (L2, en passe de revenir en L1 la saison prochaine) et la communauté d'agglomération bastiaise (CAB), qui refuse de signer avec lui un bail emphytéotique pour jouer au stade de Furiani et y avoir ses installations administratives.

La direction du Sporting Club de Bastia (SCB), actuellement en tête de la Ligue 2, a annoncé qu'elle allait quitter le stade Armand Cesari de Furiani, une commune au sud de Bastia, et avait demandé à la CAB un devis pour louer le stade et y jouer ses matches à domicile. Mais pour le maire de Bastia et président de la CAB, Emile Zuccarelli (PRG), qui a été interpellé mercredi lors d'une séance du conseil municipal par les élus nationalistes, le stade appartient au domaine public et un bail emphytéotique aboutirait à long terme à une privatisation de l'enceinte sportive au seul profit du SCB. Jusqu'à présent, c'est le club qui assure l'entretien des installations, notamment de la pelouse. La direction du club, qui a appelé les supporters du SCB à se réunir jeudi soir au stade pour leur annoncer qu'elle allait quitter les lieux, a précisé qu'elle avait déjà demandé à ses avocats de préparer une formule de bail de huit à 12 ans.