Sion met l'UEFA dans l'embarras

Publié le , modifié le

Un tribunal suisse du canton de Vaud a ordonné à l'UEFA de réintégrer le FC Sion dans l'Europa League, compétition dont il avait été exclu pour non-éligibilité de joueurs, faute de quoi l'instance devra payer une amende, affirme le club suisse dans un communiqué. Le 2 septembre, le Celtic Glasgow avait pris la place de Sion dans le groupe I, sur décision de l'instance de discipline de l'UEFA, à la suite d'une réclamation du club écossais.

Le tribunal du canton de Vaud a décidé, que "sous peine de sanction, ordre est à nouveau intimé à l'UEFA de réintégrer l'équipe sédunoise au sein du groupe I de l'Europa League immédiatement et de considérer ses joueurs comme qualifiés pour la compétition", affirme le FC Sion, sans donner plus de détails. En outre, "Il est également interdit (à l'UEFA) d'entériner un quelconque forfait pour les rencontres auxquels les nouveaux joueurs du FC Sion ont pris part. La décision est immédiatement exécutoire", souligne le communiqué. "L'UEFA paiera une amende de 1000 francs (montant maximal autorisé par la loi) pour chaque jour d'inexécution de l'ordonnance du juge", ajoute le communiqué du club.

Le juge a également mis à la charge de l'UEFA "les frais judiciaires arrêtés à 21.400 francs (17.400 euros environ) et la condamne à verser au FC Sion un montant de 33.000 francs (26.900 euros environ)", poursuit-il. Pour la justice suisse, citée dans le communiqué du FC Sion, "les mesures prises par l'UEFA" à l'encontre du club présidé par Christian Constantin, "apparaissent contraires à sa propre réglementation et, partant, injustifiées." "Elle mentionne également que les sanctions de l'UEFA prononcées à l'encontre du FC Sion +s'apparentent à une disqualification-représailles et sont manifestement abusives+", ajoute le communiqué. Le 13 septembre, ce même tribunal suisse avait déjà ordonné à l'UEFA de réintégrer le FC Sion.