Seydoux tacle Landreau

Publié le , modifié le

Le président de Lille Michel Seydoux a tenu à "apporter un éclairage" trois jours après le départ fracassant de Mickaël Landreau, évoquant même une "trahison" de la part du gardien international. "Ce qui me dérange le plus, c'est qu'il a fait une sortie starisée. Son départ est une décision qu'il a prise, qu'il a mise en scène et qu'il avait préparée. Nous avions un accord qui prévoyait que chacun parte de son côté sans trop en dire", a-t-il ajouté.

Le club et le joueur ont signé vendredi une rupture conventionnelle de contrat, assortie d'une indemnité équivalente à trois mois de salaire. Dans l'après-midi, Landreau avait donné une conférence de presse au cours de laquelle il avait détaillé la nature de ses relations avec Frédéric Paquet, directeur général adjoint du club.
"Aux yeux de Frédéric Paquet, je n'étais pas un exemple, quelqu'un de positif dans le vestiaire", avait notamment affirmé Mickaël Landreau.

Jerome Carrere