Blatter Platini 2015
Sepp Blatter sourit à Michel Platini... | Maxppp

Sepp Blatter et Michel Platini suspendus huit ans par le comité d'éthique de la FIFA

Publié le , modifié le

Dans un comuniqué, le comité d'éthique de la FIFA, a annoncé avoir suspendu pout huit ans, Joseph Blatter et Michel Platini, de toutes activités liées au football. En cause pour les deux hommes, le versement de 1,8 million d'euros par Sepp Blatter à Michel Platini en 2011. La charge de corruption n'a pas été retenue par le tribunal interne de la Fifa, qui les juge coupables en revanche d'abus de position", de "conflit d'intérêt" et de "gestion déloyale". Michel Platini ne peut, pour l'instant, pas se présenter à la présidence de la FIFA. Sepp Blatter va faire appel.

La décision est dure et le comité d'éthique n'a pas fait dans la dentelle pour suspendre Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA (depuis 1998) et Michel Platini, le désormais ancien boss de l'UEFA (depuis 2007). Candidat déclaré à la suite de Blatter, Michel Platini est dans une impasse. Il va sans doute faire appel mais va devoir passer par la chambre d'appel de la FIFA, avant de pouvoir se présenter devant le Tribunal arbitral du sport, le tout avant le 26 janvier, date de dépôt des candidatures pour l'élection à la présidence de la FIFA fixée au 26 février prochain.

L'avenir s'assombrit pour Platini

La justice interne de la Fifa estime que les deux hommes ont "abusé" de leur position. Platini écope par ailleurs d'une amende de 80.000 francs suisses (74.000 euros) plus élevée que Blatter, 50.000 francs suisses (46.295 euros). Au coeur du dossier, il y a le versement contesté de 1,8 million d'euros en 2011 par Blatter à Platini, sans contrat écrit, pour un travail de conseiller achevé en 2002. Les deux hommes étaient pour cela déjà suspendus provisoirement jusqu'au 5 janvier, en attendant le jugement sur le fond ce lundi. Les conséquences de ce jugement de la justice interne de la Fifa sont plus lourdes pour le Français que pour le Suisse. Ce dernier, 79 ans, n'aspirait qu'à présider son instance jusqu'à l'élection de son successeur, puis passer la main à cette date, contraint et forcé par l'accumulation des scandales autour de son instance.

Le porte-parole de Sepp Blatter a annoncé que le Suisse allait faire appel de sa suspension auprès du Tribunal arbitral du sport. Joseph Blatter, qui estime avoir servi de  "punching ball", a indiqué qu'il allait utiliser tous les moyens d'appel, y  compris devant la justice civile, pour contester la suspension de 8 ans que lui  a infligée lundi la justice interne de la Fifa. "Nous allons faire appel devant la commission de recours (de la Fifa,  ndlr), puis devant le Tribunal arbitral du sport puis devant la justice  suisse", a déclaré M. Blatter en conférence de presse, en se disant "désolé  pour le football et pour la Fifa".

L'UEFA au soutien de Platini

L'UEFA s'est dite "extrêmement  déçue" par les 8 ans de suspension infligés à son président depuis 2007, Michel  Platini, et elle le "soutient" dans son droit "à une procédure équitable", dans  un communiqué transmis lundi à l'AFP. L'UEFA note que cette décision est "susceptible d'appel" et insiste encore  sur le droit de Platini "à avoir l'opportunité de laver son nom" dans cette  affaire du fameux paiement de 1,8 M EUR reçu en 2011 du président de la Fifa,  Sepp Blatter, également suspendu lundi pour 8 ans de toute fonction liée au  football.

Avec AFP