Karim Benzema Real Madrid
Le joueur français Karim Benzema | AFP - Li zhipeng

Scandale de la "sextape" : Benzema reconnait "être intervenu" dans le chantage

Publié le , modifié le

Nouveau rebondissement dans l'affaire de la "sextape" de Mathieu Valbuena. Après la journée et la nuit en garde à vue de Karim Benzema, le joueur du Real Madrid a reconnu, lors de cette garde à vue, "être intervenu dans le chantage" a annoncé une source proche du dossier à l'AFP. Déféré devant un juge d'instruction depuis ce jeudi matin, cette révélation obscurcit un peu plus l'horizon de l'attaquant international.

Après avoir été déféré devant le juge d'instruction de Versailles, le cas Benzema s'aggrave encore. Soupçonné d'être intervenu auprès de Mathieu Valbuena le 5 octobre, lors d'un rassemblement des Bleus à Clairefontaine, au sujet d'une vidéo intime, subtilisée par trois escrocs qui ont ensuite tenté de le faire chanter, le joueur du Real aurait confirmé ces allégations lors de sa garde à vue qui a duré toute la journée de mercredi. 

"Voulu rendre service"

"Karim Benzema a reconnu être intervenu auprès de Valbuena à la demande d'un ami d'enfance, approché par trois escrocs qui avaient en leur possession la sex-tape", a expliqué une source proche du dossier à l'AFP. "Il a déclaré s'être mis d'accord avec l'ami d'enfance sur ce qu'il devait dire pour que son coéquipier négocie exclusivement avec lui", a-t-elle ajouté. L'attaquant a affirmé qu'il avait "voulu rendre service à son ami" sans penser qu'il portait tort à Valbuena. Selon BFM TV, le parquet de Versailles aurait même demandé sa mise en examen, pour le motif de "complicité de tentative d'extorsion", et son placement sous contrôle judiciaire.

Deschamps très attendu

Le buteur madrilène est accusé d'être intervenu auprès de son coéquipier en équipe de France pour lui faire part de l'existence de la fameuse sextape pour laquelle Djibril Cissé avait aussi été placé en garde à vue. La conversation entre les deux hommes date du 5 octobre à Clairefontaine et pourrait coûter très cher au Madrilène qui a servi d'intermédiaire entre le Lyonnais et les trois escrocs, aujourd'hui sous les verrous, qui ont tenté de le faire chanter. Ces derniers avaient contacté un proche de Karim Benzema afin de les aider dans leur tentative d'extorsion sur la personne de Mathieu Valbuena. L'ami de Benzema, lui, a été arrêté ce lundi et devait être présenté à un juge versaillais. Ces révélations tombent au plus mauvais moment puisqu'à 14h ce jeudi aura lieu la conférence de presse de Didier Deschamps pour l'annonce de la liste pour les matches contre l'Allemagne (13 novembre) et l'Angleterre (17 novembre). L'annonc de la sélection sera sûrement occultée par cette tempête médiatico-judiciaire qui s'abat sur les Bleus.