Sao Paulo remporte la Coupe sud-américaine, incidents et match suspendu

Publié le , modifié le

Sao Paulo a remporté mercredi la Coupe sud-américaine, au terme d'une finale retour interrompue à la mi-temps (2-0) contre l'équipe argentine de Tigre, qui a refusé de reprendre le jeu en dénonçant la violence de la police brésilienne.

Cet incident survient deux semaines après le tirage au sort de la Coupe des Confédérations, répétition grandeur nature du Mondial-2014, qui aura lieu du 15 au 30 juin 2013 au Brésil.  Selon l'arrière latéral gauche de Tigre, Lucas Orban, la police serait entrée dans le vestiaire à la mi-temps et aurait menacé un joueur avec une arme à feu. "Les agents de la sécurité de Sao Paulo sont entrés, nous ont tapés avec des bâtons, ont sorti un revolver et l'ont pointé sur le gardien de but Damian Albil et puis la police est venue et a recommencé à nous taper", a déclaré Orban.

Le milieu de terrain du Tigre Martin Galmarini a affirmé lui aussi que "tout le monde était armé" et que les agents de la sécurité de Sao Paulo attendaient les joueurs de son équipe à l'entrée des vestiaires et "nous ont menacés avec des armes". L'un des responsables de la police militaire brésilienne, le commandant Gonzaga, a nié ces affirmations. "Personne n'était armé", a-t-il assuré aux medias brésiliens.

Selon lui, quand la police est intervenue, "la bagarre était générale entre la sécurité de Sao Paulo, les joueurs et l'encadrement du Tigre. Personne n'était armé. Il y a eu des blessés des deux côtés". L'arbitre chilien Enrique Osses a définitivement interrompu le match devant le refus des Argentins de reprendre le match après la pause et la Confédération sud-américaine (Conmebol) a remis le trophée du vainqueur à Sao Paulo.

La première mi-temps de la rencontre avait déjà été émaillée d'incidents et d'échanges de coups entre les deux équipes, après une faute commise sur le Brésilien Lucas Moura, qui disputait sa dernière partie avec Sao Paulo avant de rejoindre le Paris Saint-Germain en janvier contre un transfert de 43 millions d'euros.
La partie a alors été interrompue, avant que Lucas Moura ne marque le premier but à la 23e minute. Osvaldo a doublé la mise à la 28e.