Saint-Etienne fait appel de la fermeture d'une tribune

Publié le , modifié le

L'AS Saint-Etienne a fait appel vendredi de la sanction infligée par la Ligue de football professionnel qui a décidé jeudi de fermer jusqu'à la fin de la saison une des tribunes du stade Geoffroy-Guichard et une autre partiellement. Cette sanction de la commission de discipline a été prise après des incidents survenus lors du match contre Lyon, le 17 mars.

L'appel n'est pas suspensif et la sanction s'applique dès le match Saint-Etienne-Dijon du 29 avril comptant pour la 34e journée. "L'ASSE se sent trahie par la décision de la Ligue car la commission de discipline n'a manifestement pas tenu compte des engagements pris, auprès des pouvoirs publics, par le club mais aussi par les groupes ultras pour lutter contre l'usage d'engins pyrotechniques et sensibiliser les supporteurs", indique le club stéphanois dans un communiqué. "Le club ne peut admettre le caractère démesuré et injuste de la décision de la LFP au regard des mesures de sécurité mises en oeuvre et du comportement exemplaire de son public lors des matches contre Nice et Brest les 31 mars et 15 avril", poursuit l'ASSE.

L'AS Saint-Etienne, 7e de L1, rappelle également "que la Commission supérieure d'appel de la FFF doit également statuer dans les prochains jours sur le recours formé après la sanction d'un match à huis clos ferme dont il a écopé pour l'utilisation d'engins pyrotechniques lors du match Saint-Etienne-Rennes le 19 février". Le club déclare "vouloir utiliser toutes les voies de recours, fédérales ou judiciaires, pour faire entendre ses arguments".