Saint-Etienne - Bordeaux : un nul qui n'arrange personne, Bouanga encore décisif et Ruffier de retour au Chaudron, les 3 infos à retenir

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Boudebouz se dispute le ballon avec Benito
Boudebouz se dispute le ballon avec Benito | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Saint-Etienne, se pensant revigoré après la qualification pour la finale de la Coupe de France, a finalement concédé le nul (1-1) ce dimanche face à Bordeaux en Ligue 1. Un résultat qui n'arrange personne, le rayon de soleil Denis Bouanga ou encore le retour de Stéphane Ruffier dans les tribunes de Geoffroy-Guichard, voici ce qu'il faut retenir de ce Sainté - Bordeaux.

► Un nul qui n'arrange personne

Avec une deuxième période bien plus animée que la première, les deux équipes se sont quittées dos-à-dos, dans un score qui n'arrange personne. L'AS Saint-Etienne reste au fond du classement et pointe toujours à la 17e place, avec désormais trois points d'avance sur Nîmes. La ferveur de la qualification pour la finale de la Coupe de France n'aura pas duré très longtemps pour les hommes de Claude Puel qui n'ont gagné qu'une seule fois sur les six derniers matches à domicile en championnat.

De son côté, Bordeaux continue son surplace avec un troisième match sans victoire et reste dans la deuxième partie de tableau (12e). Trop timides dans cette rencontre malgré une supériorité numérique pendant les 20 dernières minutes, les Marines-et-Blancs n'ont cadré que deux frappes pour un but. Pire, les hommes de Paulo Sousa ont perdu 24 points après avoir ouvert le score en championnat cette saison. C'est simple, aucune équipe ne possède un bilan aussi peu flatteur dans l'élite.

à voir aussi Ligue 1 : Saint-Etienne et Bordeaux se neutralisent Ligue 1 : Saint-Etienne et Bordeaux se neutralisent

► La passe de 10 pour Denis Bouanga

L'ailier qui a signé son premier contrat professionnel à Lorient est un des rares rayons de soleil dans la triste saison de l'AS Saint-Etienne. Cet après-midi, le Gabonais a encore frappé sur un caviar de Ryad Boudebouz et a permis à son équipe d'égaliser face aux Girondins. Auteur de sa meilleure saison dans l'élite, l'ancien joueur de Strasbourg a inscrit son 10e but en championnat. Il donne le sourire à un club qui en a réellement besoin. En effet, les Verts flirtent dangereusement avec la zone rouge depuis plusieurs semaines. Et si les coéquipiers de Mathieu Debuchy respirent encore, les performances de Bouanga y sont pour beaucoup.

"Denis a un très fort potentiel. Il a un peu plus de mal à l’exprimer depuis qu’il est revenu de blessure. C’est vrai qu’il a enchaîné très vite, avec beaucoup de temps de jeu puisque nous avons des blessés dans le secteur offensif (Khazri, Hamouma,...) et pas des moindres" soulignait son manager Claude Puel il y a quelques semaines. A 25 ans, il s'affirme comme la pièce essentielle d'une attaque en manque d'inspiration. 

► Ruffier : toujours écarté mais en tribunes

Absent depuis quatre rencontres avec les Verts, Stéphane Ruffier était présent cet après-midi dans les tribunes de Geoffroy-Guichard. En discorde avec son entraîneur depuis son éviction du groupe le 21 février dernier, l'ancien portier de Monaco avait repris le chemin de l'entraînement cinq jours plus tard. Pour le moment, c'est toujours Jessy Moulin qui garde les cages de Saint-Etienne mais Claude Puel ouvre la voie à un retour du natif de Bayonne dans le groupe à l'avenir : "la porte n'est pas fermée (à Stéphane Ruffier). Ça dépendra de son comportement et de ce qu'il fera."

Paul Giffard paul_gfrd