rudi garcia lille
Rudi Garcia, entraîneur déçu | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Rudi Garcia: "Un double risque"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Lille Rudi Garcia relève un "double risque" avant les débuts en Ligue des champions mercredi face au CSKA Moscou: "être dépassé par l'évènement" ou, croire au contraire que la poule est "très abordable", a-t-il dit ce mardi face à la presse. "Mais on a eu l'habitude la saison dernière de jouer des matches décisifs. Et l'Europa League nous a permis de jouer des gros matches".

Q: En Ligue des champions, il y a toujours le risque de passer un peu à côté de l'évènement, d'être un peu trop timoré. Comment faites-vous pour libérer les joueurs ?
R: "Je trouve qu'il y a un double risque sur cette confrontation. On peut être dépassé par l'événement ou submergé par l'événement. Mais on a eu l'habitude la saison dernière de jouer des matches décisifs. Et l'Europa League nous a permis de jouer des gros matches. Sur ce côté je n'ai pas beaucoup d'inquiétudes. Ce qui m'inquiète le plus, c'est d'entendre tous les commentaires qui nous voient déjà qualifiés, second de la poule, alors que le CSKA Moscou et Trabzonspor sont de très bonnes équipes. Je suis sûr que mes joueurs ne feront pas un complexe de supériorité mais je veux lutter contre cet avis général qui nous fait dire qu'on aurait une poule très abordable. C'est très dangereux".

Q: A quoi vous attendez-vous de la part du CSKA?

R: "On ne sait pas trop comment ils vont évoluer après leur défaite contre le Dynamo Moscou (0-4). S'ils évoluent comme d'habitude, c'est plutôt en 4-4-2. Ils ont des attaquants de qualité, Doumbia et Vagner Love. Ils ont perdu leur gardien de but sur une blessure importante (Igor Akinfeev). Il y a quelques incertitudes les concernant. C'est une équipe très bonne quand elle doit sortir vite et c'est une équipe très athlétique".

Q: Il y a quelques inquiétudes en défense centrale au Losc. Que pouvez-vous nous dire des joueurs concernés?

R: "Je peux vous dire qu'Aurélien Chedjou n'a fait que trottiner aujourd'hui (mardi). Pour Marko Basa et Franck Béria, c'est allé un peu plus loin, ils ont touché le ballon. On fera un dernier test (mercredi) matin et on en saura plus sur la participation de ces joueurs-là".

Q: Au-delà des blessés, est-ce qu'on peut s'attendre à des changements dans l'équipe de départ? Joe Cole peut-il être titulaire?
R: "Honnêtement, je n'ai pas encore fait l'équipe. Rien n'est arrêté, le système non plus, il y a plein de possibilités. Concernant Joe, ce qui est certain, c'est qu'il n'a pas 90 minutes dans les jambes pour l'instant. S'il démarre, il faudra le sortir. Peut-être est-il mieux pour lui d'entrer en jeu, ce serait peut-être plus simple mais rien n'est exclu. Ce qui me préoccupe, c'est ma charnière centrale."

AFP