River Plate
La joie des joueurs de River Plate, vainqueur du tournoi de clôture 2014 | AFP - ALEJANDRO PAGNI

River Plate champion d'Argentine

Publié le , modifié le

River Plate a remporté ce dimanche le 35e titre national de son histoire. C'est un retour au sommet pour le club de Buenos Aires qui, cerise sur le gateau, ont devancé leur rival historique, Boca Juniors. Après l'enfer de la deuxième division lors de la saison 2011/2012, les hommes de Ramon Diaz remportent leur premier titre national depuis le tournoi de clôture en 2008.

Il aura fallu la 19e et ultime journée pour connaître le vainqueur du tournoi de clôture. Et au match qui opposait River Plate, Boca Juniors et Estudiantes La Plata, ce sont les premiers nommés qui l'ont emporté. River Plate, club du nord de Buenos Aires, a remporté le tournoi final du championnat d'Argentine lors de la 19e et ultime journée, en dominant Quilmès 5-0, dans son stade Monumental. L'ex-Bordelais Fernando Cavenaghi a inscrit un doublé. "Les supporteurs comme nous en avions besoin. Terminer à nouveau champion après autant de temps, et après les moments difficiles que nous avons  traversés... Aujourd'hui, on va faire la fête", a déclaré après la rencontre l'ancien monégasque Ramon Díaz, entraîneur le plus titré avec River et adulé par les supporteurs. Dans la nuit de dimanche à lundi, vêtus de blanc et rouge, les fans de  River faisaient la fête dans les rues de la capitale argentine.

River compte dans ses rangs un présélectionné pour le Mondial, le milieu Gabriel Mercado, et trois internationaux colombiens, l'attaquant Teofilo Gutierrez, Carlos Carbonero et Eder Alvarez Balanta. River, où ont joué jadis Mario Kempes, Hernan Crespo, Radamel Falcao ou Gonzalo Higuain, succède à San Lorenzo, autre club de Buenos Aires, vainqueur  du tournoi d'ouverture fin 2013. Dixième dimanche du tournoi de clôture, le club préféré du pape disputera prochainement les demi-finales de la Coupe Libertadores, l'équivalent de la  Ligue des champions d'Amérique latine. En revanche Argentinos Juniors, club formateur de Diego Maradona, descend  en 2e division mais le passage de 20 à 30 clubs à l'horizon 2015, devrait lui  permettre de tirer son épingle du jeu. Le Franco-Argentin David Trezeguet, poussé vers la sortie voici un an, pourrait retourner à River la saison prochaine. Une nouvelle équipe dirigeante arrivée il y a six mois, dont fait partie l'ancienne idole uruguayenne Enzo  Francescoli, a annoncé son retour.

Benoit Jourdain @BenJourd1