Franck Ribéry
Ribéry dans les bras de Gomez | CHRISTOF STACHE / AFP

Ribéry et Robben voient double

Publié le , modifié le

Grâce à son duo Ribéry - Robben, le Bayern Munich a repris la tête du championnat d'Allemagne. En Angleterre, rien ne bouge. Sans forcer, les ténors ont fait trembler les filets et City s'accroche à son fauteuil. Sur le font ibérique, le Real Madrid a maintenu son emprise avec sa victoire 3-0 à Gijon. Petit tour d'Europe des grands championnats étrangers.

Allemagne - Ribéry relance le Bayern
Un doublé de Franck Ribéry et un doublé d'Arjen Robben ont permis au Bayern Munich de reprendre la tête de la Bundesliga aux dépens du Borussia Dortmund (2e), tenu en échec 1-1 à Mönchengladbach (3e). Les Bavarois n'auront pas douté longtemps après leur série de défaites dont une à domicile contre le champion sortant. C'est le Werder Brême, 4e, qui en a fait les frais samedi en s'inclinant 4-1 à l'Allianz Arena. Ribéry, qui avait sombré avec toute l'équipe à Mayence, a retrouvé tout son éclat tant en attaque qu'en défense où il affichait une superbe détermination. Celle-ci était évidente sur le troisième but lorsqu'il devançait Mario Gomez auquel était destinée la passe sur le troisième but. Au-delà de son doublé portant son total de la saison à 8 buts, Franckie fut aussi à l'origine du second penalty lorsqu'il était balancé dans la surface par un défenseur dépassé par sa vitesse. Robben, qui avait débuté la rencontre sur le banc, n'a pas laissé sa chance de relancer son compteur-but. Neuf minutes après son entrée sur le terrain, il convertissait d'une frappe à gauche un premier penalty, permettant aux Bavarois de repasser en tête. En bas de tableau, le nul entre Fribourg et Hannovre (1-1) n'arrange personne. Dimanche, Schalke 04 espère recoller au trio de tête face à la lanterne rouge le FC Augsburg.

Angleterre - Chelsea s'en sort bien, City déroule
Décevants en novembre, les Blues ont passé l'éponge et repartent à l'assaut des deux Manchester. Chelsea s'est même offert un beau succès 3-0 à Newcastle. Bon, il ne faut pas trop se fier au score car les Magpies ont fait plus que jeu égal avec les Londoniens. Mais pendant que Cabaye et ses coéquipiers touchaient trop fois les montants, les Blues marquaient trois fois par Drogba (38e), Kalou (89e) et Sturridge (90e+3). Beaucoup plus facile, Manchester City a repris son rythme d'au moins trois buts par match en écrasant Norwich 5-1 (buts de Agüero, Nasri, Touré, Balotelli et Johnson pour City). Les Citizens sont plus que jamais leaders outre-Manche et conservent leurs cinq points d'avance sur Manchester United. MU court toujours après son voisin et s'est défait de Villa 2-0. Vainqueur 3-0 de Bolton, Tottenham suit de près le duo mancunien. Pour clore les faits marquants de cette 14e journée, Arsenal s'est relancé à Wigan. Succès net 4-0 avec un but de ...Van Persie. Gervihno a lui aussi trouvé le chemin des filets.

Espagne - Le message du Real et la réponse du Barça
Une semaine avant le clasico, les Madrilènes ont mis les points sur les "i". Pas question de laisser un peu d'espoir au Barça. A Gijon, les Merengues n'ont pas sorti la grosse artillerie mais ont fini par s'imposer 3-0. Di Maria a donné le ton avant la mi-temps. Ronaldo y est allé de son petit but (63e). Marcelo a scellé le score sur un missile du gauche (90e+2). Avec désormais à 37 points, Madrid est donc assuré de virer en tête avec au moins trois points d'avance sur le FC Barcelone. Les Catalans ont toutefois rassuré leurs supporters en écrasant Levante 5-0. Le 4e de la Liga n'a pas existé dans ce match et était déjà mené 3-0 à la pause. Fabregas avait mis son équipe sur orbite (4e, 33e), suivi de près par Cuenca (37e). En deuxième période, Messi a ajouté un but à sa collection (55e). Tout est en place pour un nouveau clasico haut en couleurs.

Italie - L'Udinese s'entête
On n'aura pas si facilement la peau de l'Udinese. Le Milan AC n'a d'ailleurs pas obtenu la moindre aide de l'Inter qui a été battu sur sa pelouse par la formation de Francesco Guidolin. La libération est venu d'Isla à la 73e minute. Les Interistes sont toujours mal en point et stagnent à la 14e place. La Juventus Turin, 3e à 1 pt du Milan et d'Udine, peut encore mettre tout ce beau monde d'accord dimanche en cas de succès contre Cesena. Dans l'autre match de la soirée, Naples a corrigé la lanterne rouge Lecce 4-2. Les Napolitains remontent au 5e rang provisoire.

Xavier Richard @littletwitman