Ribéry Bayern Munich
Franck Ribéry estime qu'il a autant de chances que Lionel Messi. | ANDREAS GEBERT / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE/AFP

Ribéry croit en ses chances contre Messi

Publié le , modifié le

Franck Ribéry, auteur d'une saison historique avec le Bayern Munich, estime qu'il mériterait le titre de meilleur joueur UEFA autant que Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, dans une interview au magazine Kicker publiée lundi.

"C'est un titre dont je rêve depuis longtemps (...) La saison dernière, j'ai très très bien joué et gagné de grands titres. Pourquoi cela ne devrait pas marcher ? Je mériterais le titre autant que les deux autres", a-t-il répondu  au journaliste qui lui demandait ce que cela ferait d'être placé devant Messi et Cristiano Ronaldo. "Je suis déjà très content d'être parmi les finalistes" du meilleur joueur européen de l'année qui sera décerné jeudi à Monaco. "Mais quand on a fait une telle saison, on aimerait bien être récompensé par un tel titre" a déclaré  Ribéry, 30 ans, auteur avec son club d'un triplé historique championnat, Coupe d'Allemagne et Ligue des champions la saison dernière.

S'il n'était pas élu, Ribéry estime cependant que "ce ne serait pas la fin du monde". "Bien sûr, je serais un peu triste", a-t-il concédé. "Chacun a ses qualités. Ce que (Messi et Cristiano Ronaldo) font certainement mieux que moi, c'est marquer des buts. Ils marquent plus souvent (...) Moi, je prépare plus les buts".

"Très bon contact" avec Guardiola

S'il était élu meilleur joueur européen de l'année, Ribéry serait le cinquième Français à obtenir cette distinction, après Kopa, Platini, Papin et Zidane. "Une belle liste, ça serait une chose formidable", a-t-il dit. Par ailleurs, le dernier joueur du Bayern ainsi récompensé n'est autre que l'actuel patron du club bavarois, Karl Heinz Rummenigge, en 1980 et 1981.

Franck Ribéry s'est par ailleurs réjoui du "très bon contact" établi avec son nouvel entraîneur Pep Guardiola. "C'est très important pour moi", a-t-il souligné. "Je lui ai dit que parfois on ne doit pas avoir d'immenses discussions avec moi, mais que les petits détails sont importants: un bonjour, une petite tape, un commentaire, un compliment. Cela me donne confiance, et seulement quand j'ai cela je peux donner le meilleur de moi-même".

Il a aussi tenté de corriger son image de mauvais garçon. "Je suis sensible, s'il est permis de le dire publiquement. Je veux gagner, c'est vrai, mais j'ai surtout un grand coeur. Je veux toujours donner", a-t-il affirmé. "Je veux aussi que d'autres, qui n'ont pas eu autant de chance, profitent de mon bonheur: ma famille, mes amis. Parfois, je préfère leur joie à la mienne. C'est comme cela que je suis sur le terrain aussi. Je préfère préparer les buts plutôt que les marquer", a confié la star du Bayern.

AFP