Réunion mercredi sur le sort du sélectionneur algérien Lucas Alcaraz

Réunion mercredi sur le sort du sélectionneur algérien Lucas Alcaraz

Publié le , modifié le

Eliminé sans gloire des qualifications pour le Mondial 2018, l'Algérie pourrait bientôt perdre son sélectionneur Lucas Alcaraz. La Fédération algérienne se réunira ce mercredi pour décider du sort d'Alcarza, arrivé il y a six mois sur le banc des Fennecs.

La fédération algérienne de football (FAF) se réunira mercredi pour se pencher sur le sort de l'entraîneur espagnol de l'équipe nationale, Lucas Alcaraz, dont le limogeage apparaît acquis après l'échec des qualifications au Mondial 2018 et une nouvelle défaite samedi, a indiqué à l'AFP une source au sein de la FAF. "Son départ est presque sûr, même si le président (de la Fédération, Kheïreddine) Zetchi aurait aimer le garder", a confié mardi cette source à l'AFP. Toutefois, "quelle que soit la décision du Bureau fédéral, il est peu probable qu'il parte avant le match contre Nigeria", dernière rencontre des qualifications au Mondial en Russie, prévu le 10 novembre à Constantine. Kheïreddine Zetchi a longtemps soutenu Alcaraz, qu'il avait fait venir en avril 2017.

Mais un bilan négatif - trois défaites en trois matches de qualifications au Mondial, deux victoires étriquées (en amical contre la Guinée et contre le Togo dans les éliminatoires pour la CAN 2019) - et le nouveau naufrage (0-2) subi samedi à Yaoundé contre le Cameroun, ont semble-t-il eu raison de sa détermination. "Dans le contrat de l'entraîneur national, il est stipulé que les objectifs sont la qualification à la Coupe d'Afrique (CAN 2019) et y atteindre les quarts de finale", a répété dimanche M. Zetchi à la télévision privée arabophone Echorouk TV. "Mais il y a toujours moyen de trouver une solution a l'amiable", a-t-il nuancé. A sa nomination, l'Espagnol de 51 ans était le 4e sélectionneur à prendre la tête de l'équipe nationale algérienne depuis le départ de Vahid Halilhodzic à l'issue du Mondial-2014, où les Fennecs avaient effectué le meilleur parcours de leur histoire, défaits en 8e de finale par L'Allemagne.

AFP