garde rémi logo ol montage
Rémi Garde | AFP/

Rémi Garde: "face à l'Ajax, Lyon va jouer"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Lyon, Rémi Garde a estimé mardi à Amsterdam en conférence de presse, à la veille du premier match de Ligue des Champions contre l'Ajax, qu'on ne devrait pas reprocher à son équipe d'être "joueuse", parfois "au risque de prendre un but". Il accorde de l'importance à ce match d'ouverture qui peut "donner le ton" dans la compétition.

L'Ajax et son entraîneur Frank De Boer affichent une intention de développer leur jeu offensif habituel face à Lyon. Qu'en pensez-vous ?
"Je ne suis pas vraiment surpris. Sur les observations que nous avons faites de l'Ajax, c'est une équipe qui applique certains principes de jeu. C'est une équipe bien organisée, très complémentaire pratiquant un football positif fait de mouvement et d'occupation du terrain. L'Ajax aime le ballon et poser des problèmes à ses adversaires. Déjà en début de saison, malgré de nombreux changements, l'équipe a trouvé de belles animations".

Avoir joué contre Rubin Kazan en barrages a-t-il aidé l'OL à évacuer la pression et aborder la Ligue des Champions ?
"Oter de la pression, je ne crois pas car il y en a à chaque match. Que cela puisse nous aider maintenant que nous sommes en Ligue des Champions, je pense oui. Nous avons déjà joué ces deux matches de coupe d'Europe mais je peux aussi ajouter les matches de pré-saison contre le Shakhtar Donetsk ou le FC Porto qui n'étaient pas vraiment des matches amicaux contre des équipes qui nous ont posé beaucoup de problèmes quand elles avaient le ballon. J'espère que ces rencontres nous aiderons à bien aborder celle contre l'Ajax".       

Etes-vous agacé ou inquiet de voir votre équipe concéder un but par match?
"Agacé non. Inquiet, un petit peu car c'était l'un de nos axes de travail depuis le début de saison. L'an dernier, l'animation défensive n'était pas vraiment performante notamment à l'extérieur. Après, on ne peut pas nous reprocher d'être parfois un peu trop ambitieux dans le jeu au risque de prendre un but. Notre équipe est joueuse. Je tiens compte aussi des absents dans l'effectif où quatre joueurs blessés font défaut. Notre animation défensive n'est pas satisfaisante mais je ne veux pas me focaliser là-dessus".  

 Estimez-vous qu'à l'issue de cette semaine on connaîtra un peu plus le potentiel de l'OL ?
"Oui quelque part. Nous avons deux matches importants dans deux compétitions différentes mais avec deux grands clubs. Ce sera un indicateur. Nous n'aurons pas tous nos joueurs et il sera peut-être un peu tôt pour tirer des conclusions quoi qu'il se passe. Ce sont deux gros test qui arrivent, c'est vrai".     

Quelle importance accordez-vous à ce premier match dans un mini-championnat ?
"Le début peut donner le ton. C'est important. Ce n'est pas le match couperet. Il faut naviguer entre ces deux sentiments mais l'objectif est de débuter par un bon résultat dans cette compétition. Le Real est favori mais nous visons la qualification. Il y a aussi parfois des surprises c'est pour cela que l'on aime tous le football. Nous ferons du mieux possible à commencer par mercredi".