ballon football pretexte filets 042010
. | AFP-Marcou

Reims sur sa lancée ?

Publié le , modifié le

Club mythique des années 50, le stade de Reims a l'occasion de conforter sa place de leader de Ligue 2, vendredi, lors de son déplacement à Angers. Egalement en vadrouille, Le Havre se rend sur la pelouse d'Arles-Avignon avec la ferme intention de préserver sa place de dauphin. Au stade Furiani, Bastia et Clermont se disputeront quant à eux la troisième marche du podium tandis qu'un joli derby animera l'Est de la France : Sedan-Metz.

Après Lens, Amiens, Monaco et Arles-Avignon, Angers sera-t-elle la nouvelle victime de Reims. C'est LA question de cette 5e journée de Ligue 2 qui mettra aux prises le leader rémois et une équipe angevine qui reste sur une défaite à Troyes (2-1). Déçu par la prestation de ses troupes lors de la dernière journée, Stéphane Moulin, le coach d'Angers, veut toutefois croire en ses chance. "Aujourd’hui, on a l’occasion de faire tomber Reims. On veut être les premiers à le faire. Ce sera dur mais on va tout faire pour ça. Il ne faut pas qu’on soit frileux ou qu’on ait peur". Reste que Reims est lancé sur une belle dynamique avec quatre victoires en autant de matches. Et l'an passé, les Angevins avaient été tenu en échec à domicile (0-1). Dans ces conditions, on voit mal comment le SCO Angers pourrait inverser la tendance. Même devant son public.

Pour Le Havre, les trois points sont également à la portée. Son futur adversaire, Arles-Avignon, n'est pas dans une grande forme avec seulement une victoire en quatre matches de championnat. De son côté, le HAC, actuel dauphin de Reims, peut se targuer d'un bilan nettement plus fringant : 3 victoires et un nul. Et avec deux victoires consécutives à l'extérieur, Le Havre part avec un sérieux avantage psychologique. "Il est impératif de gagner vendredi soir, j'ai foi en l'équipe", affirme toutefois avec conviction Marcel Salerno, le président de l'ACA.

A la lutte pour la troisième place, Bastia et Clermont devraient pour leur part se livrer une bataille acharnée devant le public de Furiani. Les Corses restent sur une défaite au Havre (2-0) tandis que les Auvergnats ont battu Lens 2-0 le week-end dernier. Les deux équipes affichent une solide attaque grâce à leur buteur respectif : Suarez et Rivière tous deux auteurs de trois buts depuis l'entame de championnat. A noter toutefois que Bastia reste invaincu sur sa pelouse depuis début juillet et que la formation corse n'a, pour le moment, encaissé qu'un seul but en Ligue 2.

Parmi les autres rencontres de cette 5e journée, un passionnant derby opposera Sedan à Metz. Les deux formations, respectivement 7e et 6e au classement, avancent à des tempos différents cette saison. Si les Sangliers ont réalisé un bon début de championnat (2 victoires), ils connaissent une furieuse baisse de régime depuis deux semaines. Ils se sont en effet inclinés face à Clermont (1-2) et au Mans (3-1) et vont donc devoir se ressaisir. De leur côté, les Messins, après une défaite et un nul, ont su relevé la tête grâce à deux succès de rang, à Guingamp (0-1) et face à Châteauroux (2-1). Si l'an passé, les Ardennais avaient eu le dernier mot (3-1), Metz semble aujourd'hui en mesure de prendre sa revanche au stade Louis-Dugauguez.

Samedi après-midi, Tours recevra le FC Nantes. Lundi soir, Monaco se rendra à Lens en clôture de la 5e journée.

Isabelle Trancoën