Real et Chelsea à l'expérience

Real et Chelsea à l'expérience

Publié le , modifié le

En allant s'imposer à l'extérieur, le Real Madrid et Chelsea ont bien négocié leur quart de finale aller de la Ligue des Champions. A Nicosie, une tête plongeante de Karim Benzema (74e) a ouvert la voie aux Madrilènes dominateurs, avant de clôturer le score pour un succès (3-0). A Lisbonne, les Blues ont plus souffert contre Benfica, mais un tacle de Kalou (75e) a offert une victoire (1-0) qui place Chelsea sur le bon chemin vers les demies.

Ce devait être un match à sens-unique. Même à Nicosie, l'Apoel ne pouvait plus compter sur l'effet de surprise pour rendre le Real Madrid aussi chèvre que le FC Porto ou Lyon, précédemment dans cette épreuve. Les Chypriotes ont donc subi le jeu du leader de la Liga, et ont longtemps retardé l'ouverture du score. Courageux, organisés, menant quelques actions dangereuses par l'intermédiaire notamment d'Ailton, ils ont laissé José Mourinho et ses joueurs sans solution pendant plus d'une heure.

En monopolisant le ballon, l'équipe espagnole s'est bien évidemment procuré bon nombre d'occasions. Une volée du droit de Higuain obligeait d'abord le portier chypriote à une belle parade (12e), l'Argentin enlevant ensuite trop sa tête (16e) avant que Cristiano Ronaldo n'adresse une frappe puissante, captée en deux temps par Chiotis (28e). C'est alors que survenait la plus grosse occasion du match, oeuvre de Karim Benzema. Déjà très remuant et entreprenant, l'attaquant français était seul aux 6m à la réception d'un centre de Sahin, mais il envoyait le ballon au-dessus du but (33e). Le siège du but de l'Apoël était intense, mais sans concrétisation au tableau d'affichage.

Les entrées de Kaka et Marcelo débloquent Madrid

Et la mi-temps ne changeait rien. Le Real était dominateur, mais il fallait attendre l'entrée en jeu combinée de Kaka et Marcelo, à la place de Higuain et Contrao, pour que les Madrilènes ne trouvent la solution. Plus de mouvement, plus de profondeur aussi, et sur un centre rentrant de l'ancien Milanais, Benzema se jetait pour une tête plongeante victorieuse (74e, 1-0)). Avec ce 6e but en Ligue des Champions, l'international redonnait de l'allant aux Ibères, Cristiano Ronaldo voyant son tir repoussé par le pied du gardien (76e), le Français se heurtant au même dernier rempart (78e). Marcelo débordait sur le côté gauche et parvenait à centrer en retrait pour Kaka qui n'avait plus qu'à ajuster son plat du pied pour le doublé (82e, 2-0). Les Merengue entrouvraient un peu plus la porte des demi-finales avec le doublé de Benzema (90e).

Torrès décisif

Largué en championnat, Chelsea montre un visage bien plus solide en Ligue des Champions. Pas si étonnant au regard de son immense expérience européenne accumulée ces dernières années et surtout de la motivation d'un groupe porté par des anciens qui ne rêvent que de la Coupe aux grandes oreilles. Un peu bousculés au début de la seconde période, les Blues ont fait un pas décisif vers la qualification grâce à Salomon Kalou idéalement servi par Fernando Torrès (75e). Dans une Stade de la Luz bondé, les deux équipes ont connu une mise en action tranquille ou plutôt méfiante. Les défenses ont pris le pas dans une première période Peu d'actions à se mettre sous la dent. Une volée de Cardozo à côté (19e) pour les locaux. Une frappe lointaine avec un rebond vicieux de Meireles (40e) pour les visiteurs.

Roberto Di Matteo (entraîneur de Chelsea, au micro de SkySports): "C'est superbe. On ne pouvait pas espérer mieux. Notre défense a été très bonne ce soir. Il y a longtemps que Benfica n'avait pas perdu à domicile. Ca rehausse encore notre performance. Mais on connaît le football, rien n'est fait."

Désireux de faire la différence avant un voyage compliqué à Londres, les Lisboètes ont accéléré dès le retour des vestiaires. Le boulet de canon de Cardozo repoussé par son ancien coéquipier Luiz, bien placé sur sa ligne, a donné le ton (47e). L'attaquant paraguayen s'est montré le plus dangereux comme sur une nouvelle tentative captée par Cech (56e). Le portier londonien a ensuite réalisé l'arrêt de la partie sur une puissante tête de Jardel (66e)

Déjà averti par un poteau de Juan Matta, trop court pour redresser sa frappe (61e), la défense lisboète a regardé Torrès s'échapper sur le côté droit et centrer pour un tacle rageur et victorieux de Kalou. Rien d'extraordinaire mais un but ô combien important avant le retour. Dans le désordre, les locaux ont essayé de pousser pour revenir sans pour autant créer le danger devant les buts anglais. A défaut d'être brillant, ce Chelsea-là a déjà un pied en demi-finale.

Réactions

Jorge Jesus (entraîneur du Benfica): "L'équipe de Chelsea est très forte et très expérimentée. Benfica a dominé durant l'essentiel de la rencontre et s'est créé davantage d'occasions. Nous n'avons pas eu de chance mais nous avons affronté Chelsea d'égal à égal. Les joueurs de Benfica ne méritaient pas cette défaite. Il reste encore un match... Nous avons la qualité pour aller à Londres marquer des buts et rien n'est encore perdu."
David Luiz (défenseur de Chelsea): "Réussir à marquer un but ici au stade de la Luz sans en prendre est un résultat très, très bon. Maintenant il reste le match à Londres où nous aurons le soutien de nos supporters pour remporter ce quart. Rien est garanti. Benfica a une excellente équipe et d'excellents joueurs. Nous avons une équipe très expérimentée et très mûre. Nous savions les difficultés qui nous attendaient mais nous avons su faire ce qu'il fallait pour ramener un résultat positif."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze