Racisme: l'Inter et la Juve à l'amende

Publié le , modifié le

L'Inter Milan et la Juventus Turin ont été frappées d'amendes par la justice sportive italienne pour des insultes et des manifestations racistes de leurs supporteurs respectifs pendant leur match remporté par la Juve samedi à Milan.

L'Inter devra payer 20.000 euros pour une banderole affichant une "nostalgie du Heysel", le stade de Bruxelles où l'effondrement de grilles de sécurité sous la poussée de supporteurs britanniques avait fait 39 morts, dont 32 Italiens, le 29 mai 1985, lors de la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions Liverpool-Juventus. Samedi, une autre banderole des partisans de l'Inter proclamait "Mort à Agnelli", à l'adresse du président de la Juve, Andrea Agnelli.

La Juve, elle, a été condamnée à 10.000 euros d'amende pour des chants racistes de ses supporteurs. C'est loin d'être la première fois: les "tifosi" turinois sont connus pour ce genre de manifestations, et avaient notamment pris pour cible Mario Balotelli, l'attaquant d'origine ghanéenne de Manchester City, lorsqu'il jouait à l'Inter, jusqu'à la saison dernière.