Didier Deschamps et Antoine Griezmann durant l'Euro 2016
Le sélectionneur Didier Deschamps console son joueur Antoine Griezmann | AFP - FRANCK FIFE

Quelle équipe de France face à l’Italie ?

Publié le , modifié le

L’Équipe de France se rend à Bari pour affronter l’Italie en match amical avant de se déplacer en Biélorussie en vue des qualifications pour le prochain mondial. Malgré la méforme de certains hommes forts de l’Euro, Didier Deschamps devrait proposer le même système en 4-2-3-1 avec sensiblement les mêmes éléments.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis la finale de l’Euro perdue par les Français face au Portugal 1 but à 0, certains joueurs, titulaires en puissance pendant la compétition, n’ont pas beaucoup joué. C’est le cas de Sissoko, peut-être le meilleur français durant cette finale et qui n’a pas joué la moindre minute avec son club depuis sa relégation en Championship au terme de la saison dernière.

Si le joueur s’entraîne pour l’instant avec son club, il attend toujours un départ qu’il pensait certainement, après son Euro flamboyant, pouvoir négocier beaucoup plus rapidement.
Il devrait commencer la rencontre. Tout comme Payet d’ailleurs, qui lui non plus n’a pas beaucoup joué avec West Ham depuis l’entame de la Premier League.

Les doublettes reconduites

Derrière eux, la paire Pogba-Matuidi (transfert ? temps de jeu) devrait aussi être reconduite. Là encore, le temps de jeu du second depuis le début de saison du PSG n’est pas très conséquent et rien ne dit, malgré les dernières déclarations des dirigeants parisiens, que le joueur ne s’en aille, peut-être en direction de la Juventus de Turin.


En attaque, la doublette Griezmann-Giroud, qui avait si bien fonctionné à partir des matchs éliminatoires de l’Euro, devrait être de nouveau alignée. Pour le plus grand plaisir de l’attaquant de l’Atletico. "Plus je suis prêt de la surface, plus je suis dangereux, mieux je me sens", a-t-il confié lundi en conférence de presse tout en déclarant qu’il ferait toujours de son mieux "à droite, à gauche ou ans l’axe".

Antoine Griezmann, la nouvelle coqueluche du public français.
Antoine Griezmann, la nouvelle coqueluche du public français.

Une défense remaniée

C’est derrière que les changements, liés aussi aux nombreux blessés sur les côtés et à la non sélection d’Evra, interviendront. Sidibé, auteur d’un très bon début de saison avec Monaco et d’une prestation réussie lors de la victoire sur le PSG le week-end dernier, semble avoir une petite longueur d’avance sur Corchia.

Layvin Kurzawa avec les Bleuets contre la Suède
Layvin Kurzawa avec les Bleuets contre la Suède

Dans le couloir la gauche, la lutte pour la place de titulaire paraît un plus disputée entre Digne et Kurzawa même si le premier aura peut-être plus de mal à s’imposer à Barcelone devant Jordi Alba. Il était ‘ailleurs déjà remplaçant le week-end dernier, au contraire de Kurzawa, très convaincant depuis le début de la saison mais qui a complètement raté son match face à Monaco dimanche.


Quant à Varane qui avait manqué l’Euro sur blessure devrait être aligné au côté de Koscielny. Le défenseur du Real, auteur d’une très bonne reprise et titulaire à chaque match de Liga, récupérera aussi le brassard de capitaine en l’absence de Lloris qui devrait logiquement être remplacé par Mandanda.

Boris Courret