Quel "projet sportif très ambitieux" pour Laurent Blanc ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Laurent Blanc
Bientôt un nouveau club pour Laurent Blanc ? | STEPHANE ALLAMAN / DPPI media

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce lundi, les Chamois Niortais ont annoncé la fin de leur collaboration avec leur entraîneur Franck Passi, parti "pour accompagner Laurent Blanc sur un projet sportif très ambitieux cet été". Ce départ de Passi, très proche de Blanc depuis le centre de formation de Montpellier, a naturellement fait réagir sur un retour sur le banc d'entraîneur du "Président", quatre ans après avoir quitté le PSG en 2016. Alors, quel pourrait être ce projet ambitieux pour Laurent Blanc et Franck Passi ? Petit tour d'horizon des clubs où ils pourraient atterrir.

Il aura fallu environ trois heures lundi aux Chamois Niortais pour publier un communiqué rectificatif, pour revenir sur les propos du premier publié dans l'après-midi qui annonçait le départ de l'entraîneur Franck Passi, arrivé en janvier dernier au club. "Il (Franck Passi, ndlr) a donné sa parole à Laurent Blanc pour l'accompagner sur un projet sportif très ambitieux cet été", est-il écrit dans le communiqué initial du club de Ligue 2. Assez pour relancer les rumeurs autour de Laurent Blanc, qui n'a plus entraîné la moindre équipe depuis 2016 et son départ du Paris Saint-Germain. Le "Président", champion du monde 1998, n'a jamais caché que ses ambitions étaient intactes, signe que ce nouveau "projet sportif très ambitieux" devrait avoir lieu dans l'un des cinq grands championnats européens.

► En Espagne pour un nouveau cycle à l'Atlético ?

La nouvelle est passée un peu inaperçue mais il y a quelques jours, le fidèle adjoint de Diego Simeone a annoncé son départ de l'Atlético Madrid. Germán Burgos, qui assiste El Cholo depuis ses débuts d'entraîneur en 2011, ne poursuivra pas l'aventure la saison prochaine en Espagne. Depuis la dernière prolongation de contrat de Simeone en février 2019 (jusqu'en 2022), la fin de cycle guette du côté de l'Atlético alors que l'entraîneur argentin pourrait débuter sa neuvième saison au club.

Et tout porte à croire que Laurent Blanc pourrait prendre la relève de Simeone. L'Atlético Madrid reste un club très ambitieux et reconnu sur la scène européenne malgré une saison plus timorée (les Colchoneros ont éliminé Liverpool en Ligue des champions mais occupent seulement la 6e place en Liga). Surtout, Blanc et Passi apprécient l'Espagne où ils ont tous les deux évolué en tant que joueur (au FC Barcelone pour le premier, à Compostelle pour le second). Une autre information non négligeable est à prendre en compte : le "Président" a récemment rejoint les rangs du "super-agent" portugais Jorge Mendes. L'été dernier, Mendes a été à l'origine du plus gros transfert du mercato, avec le départ de son client João Félix à... l'Atlético Madrid. Des liens ont pu se créer entre les deux parties dans cette opération à 120 millions d'euros, et pourraient bénéficier à Laurent Blanc.

► Manchester United, Wolverhampton ou Newcastle en Angleterre ?

Le nouvel agent portugais de Laurent Blanc pourrait également lui ouvrir les portes de la Premier League et de Wolverhampton, où six de ses joueurs évoluent. Très influent et très proche des dirigeants chinois du club depuis leur reprise en 2016, Mendes pourrait négocier le poste d'entraîneur pour Laurent Blanc au sein de cette formation de Premier League qui montre de grandes ambitions depuis sa promotion la saison dernière. Le seul accroc est l'actuel entraîneur, Nuno Espírito Santo, qui est également l'un des clients de Mendes, et dont le contrat se termine en juin 2021. L'arrivée de Blanc chez les Wolves et le départ de Santo dans un nouveau club permettrait en tout cas à l'agent portugais d'obtenir d'importantes nouvelles commissions.

L'Angleterre est aussi une option car Blanc (à Manchester United) et Passi (à Bolton en 2e division) ont tous les deux connu le football anglais. Le "Président" a laissé un très bon souvenir chez les Red Devils et son nom a déjà été évoqué à plusieurs reprises pour prendre le poste d'entraîneur à Manchester. L'année dernière, Blanc avait d'ailleurs précisé au Times qu'il avait été en contact avec United en 2014, alors qu'il était sous contrat avec le PSG. Le projet ambitieux évoqué par Niort pourrait donc être celui de Manchester, mais Ole Gunnar Solskjaer occupe actuellement le poste d'entraîneur. Le Norvégien, légende du club en tant que joueur, est encore sous contrat jusqu'en 2022 et après des débuts mitigés, il semble avoir gagné la confiance de ses dirigeants. Reste à savoir si, en cas de départ, un grand club comme Manchester United viserait un coach qui n'a plus entraîné depuis quatre ans, alors que des entraîneurs comme Mauricio Pochettino ou Massimiliano Allegri sont libres.

à voir aussi Laurent Blanc de retour "pour un projet sportif très ambitieux" ? Laurent Blanc de retour "pour un projet sportif très ambitieux" ?

La dernière piste en Angleterre, moins probable, pourrait mener Blanc à Newcastle. Les Magpies sont en instance de rachat par le fonds souverain d'investissement saoudien et pourrait devenir l'une des places fortes du football anglais dans les saisons à venir avec des moyens quasi illimités. Mais depuis que ce rachat a été évoqué, le nom de Laurent Blanc n'a pas été associé à Newcastle. Les nouveaux dirigeants seraient plus enclins à se tourner vers Pochettino ou vers l'ancien coach des Magpies, Rafael Benítez.

► En Italie pour un retour à Naples ?

Arrivé en remplacement de Carlo Ancelotti en décembre dernier à Naples, Gennaro Gattuso n'a pas eu des résultats flamboyants. Son contrat prendra fin en juin 2021, et le président napolitain Aurelio de Laurentiis n'aurait pas de mal à s'en séparer pour accueillir Laurent Blanc, qui a évolué à Naples entre 1991 et 1992. Mais Jorge Mendes ne possède que peu d'attaches en Italie, avec peu de clients basés en Serie A (Ronaldo, Ghoulam et Anderson). Et l'agent portugais n'a pas su concrétiser l'été dernier des négociations entre le Real Madrid et Naples pour une arrivée en Italie de James Rodríguez.

à voir aussi Olympique Lyonnais : Pas de Laurent Blanc ? "Il faut demander à Juninho" assure Jean-Michel Aulas Olympique Lyonnais : Pas de Laurent Blanc ? "Il faut demander à Juninho" assure Jean-Michel Aulas

La question se pose également de savoir si Franck Passi pourrait communiquer en italien avec les joueurs. Laurent Blanc, que l'on pourrait davantage considérer comme un manager, a l'habitude de laisser à ses adjoints le soin d'organiser les séances d'entraînement et nul doute que la langue aura son importance dans la décision finale. À noter également que deux autres clubs italiens historiques, qui pourraient mettre en place un projet intéressant dans les saisons à venir avec Blanc, voient leur entraîneur arriver en fin de contrat en juin 2021 : l'AS Roma et l'AC Milan, deux clubs qui pourraient rentrer dans les critères de l'ancien coach du PSG.

► La France et l'Allemagne, les pistes les moins probables

En France, le tour des clubs pouvant accueillir Laurent Blanc est rapidement fait. Le PSG, l'OL et l'OM sont déjà engagés avec leurs entraîneurs respectifs et aucune autre équipe ne semble en mesure d'accueillir le champion du monde 98. En Bundesliga, seul le Borussia Dortmund pourrait entrer dans les critères de Blanc, avec un projet ambitieux et un entraîneur, Lucien Favre, donc le contrat s'achève à la fin de la saison prochaine. Depuis plusieurs mois, l'entraîneur suisse est l'objet de rumeurs de départ du BVB. Des rumeurs auxquelles le premier intéressé a coupé court récemment : "J'ai un contrat, j'irai au bout. Je suis bien ici". L'Allemagne, à l'instar de la France, semble donc peu probable. Surtout que Blanc et Passi n'ont jamais évolué en Bundesliga et que Jorge Mendes est très peu implanté de l'autre côté du Rhin. Le suspens reste donc entier autour de ce "projet sportif très ambitieux" dont les contours devraient être précisés dans les prochaines semaines.