Quand Zlatan Ibrahimovic se compare à Napoléon

Quand Zlatan Ibrahimovic se compare à Napoléon

Publié le , modifié le

Modeste comme à son habitude, bientôt honoré par une statue en Suède, Zlatan Ibrahimovic n'a pas hésité à se comparer au fameux Empereur français. "Comme Napoléon en Europe, j'ai conquis chaque pays où je suis allé" a-t-il déclaré au quotidien Aftonbladet.

Arrivé comme un "roi" et reparti comme une "légende" du Paris Saint-Germaim, Zlatan Ibrahimovic se voir désormais en Empereur.  Dans une interview au quotidien Aftonbladet, la star suédoise s'est lâché : "Comme Napoléon en Europe, j'ai conquis chaque pays où je suis allé". La prochaine étape ? Conquérir les Etats-Unis. "J'ai toujours osé accepter de nouveaux défis", a rappelé Ibrahimovic, qui a joué aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne et en France, avant de signer cet été un contrat d'un an à Manchester United. Passons sur le fait que Napoléon est allé en Russie sans la conquérir, cette nouvelle sortie va à nouveau ravir ses fans et agacer ses détracteurs.

Retraité de la sélection nationale, "Ibra" a expliqué que c'était "bizarre" de ne plus y jouer, car "on ne voit plus la magie", ajoutant que désormais "chacun à une chance de se montrer. Personne n'est meilleur que les autres". Honoré par son onzième ballon d'or national lundi soir, l'ancien attaquant du PSG  a aussi appris qu'une statue le représentant serait érigée à côté du stade national, la Friends Arena. De 2,40 m de haut, elle le représentera les bras étirés. "Le gars de Rosengård qui a sa propre statue dans la capitale. Ça arrive souvent quand on meurt, mais je suis encore très vivant", s'est amusé la star en conférence de presse. Avant de conclure: "Il ne me manque plus que le Palais royal. C'est pour la prochaine fois!"

La statue, c'est déjà aussi bien que Napoléon.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot