Qualifications Euro espoirs : les Bleuets battent la Slovaquie, Odsonne Edouard signe un triplé

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Odsonne Edouard
Odsonne Edouard | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vainqueure de la Slovaquie ce mardi à Dunajska (3-5), l'équipe de France espoirs a enchaîné une deuxième victoire en autant de matches dans le cadre des qualifications à l'Euro 2021. Rapidement devant au tableau d'affichage, les Bleuets se sont montrés réalistes et menaient déjà (4-1) à la pause, avant de s'écrouler en seconde période. L'attaquant du Celtic Glasgow, Odsonne Edouard, a finaement inscrit un triplé pour redonner un break d'avance aux Français.

La marche en avant se poursuit pour les Bleuets, pas passés loin de la correctionnelle. Large vainqueurs de l’Azerbaïdjan jeudi dernier pour leur premier match des qualifications à l'Euro 2021 (5-0), les hommes de Sylvain Ripoll ont remis le couvert ce mardi, en disposant de la Slovaquie dans la douleur (5-3). Une performance globalement satisfaisante, quoique ternie par une défense perméable. Elle permet tout de même aux Français de rester à hauteur de la Géorgie (6 pts) dans le groupe B, juste derrière la Suisse (9 pts), qui compte un match en plus.

à voir aussi Qualifications Euro Espoirs 2021 : l'équipe de France s'est amusée contre l'Azerbaïdjan Qualifications Euro Espoirs 2021 : l'équipe de France s'est amusée contre l'Azerbaïdjan

Une fois n'est pas coutume. L'homme du match s’appelle encore Odsonne Edouard. Auteur de trois doublés consécutifs lors de ses trois dernières sorties en sélection (Albanie, République Tchèque et donc Azerbaidjan), l'attaquant du Celtic Glasgow a fait honneur à sa réputation, en inscrivant un triplé, le premier de sa carrière internationale (23e, 35e, 81e). Bien placé au point de penalty, le joueur formé à Bobigny a d'abord profité d'une très belle combinaison entre Soumaré et Maouassa  - suivi d'un centre millimétrée du Nîmois - pour tromper Vantruba et porter le score à 3-1 (23e). 

Un triplé pour Edouard après trois doublés

Symbole de la force offensive des Français, Edouard a récidivé huit minutes plus tard. Il était encore à l’affût pour reprendre victorieusement un centre de Diaby côté droit. L'attaquant de 21 ans a pris le temps de contrôler avant de décocher une très belle frappe. Le ballon est venu se loger sous la transversale du gardien slovaque (4-1, 35e). Avant cela, les Bleuets, ultra-dominateurs dans le jeu, s'étaient tout de même faits reprendre suite à l'ouverture du score rapide de Jeff Reine-Adelaide (1-0 ,3e). Alban Lafont n'avait rien pu faire face à David Strelec, laissé seul au point de penalty après une belle déviation de Sulek sur un corner joué à deux (1-1, 5e). 

Mais les hommes de Sylvain Ripoll ont de la ressource, et ne sont pas restés menés bien longtemps. C'est d'ailleurs un autre lyonnais qui s'est illustré pour redonner l'avantage aux tricolores. Après un bon travail de Moussa Diaby - excellent sur son côté droit mardi soir - Houssem Aouar a inscrit son deuxième but en deux matches en reprenant parfaitement le centre du joueur de Leverkusen d'un plat du pied acrobatique (2-1, 13e). De quoi rassurer un peu le milieu de terrain de l'OL, décevant en Ligue 1 depuis le début de saison. 
 

On pensait alors voir les Bleuets se diriger tranquillement vers une large victoire, mais la deuxième période s'est apparentée à une grosse tâche d'encre sur la copie rendue. La charnière Zagadou-Upamencano a souffert face aux attaquants slovaques, bien décidés à créer l'exploit pour renverser la situation. Herc a d'abord relancé les siens en catapultant une très belle frappe pied droit intouchable pour Alban Lafont, avant que L'ubomir Tupta ne réduise le score à 4-3 à l'heure de jeu. 

Entre les deux, Moussa Diaby avait manqué le but du break, avant qu'Odsonne Edouard ne s'offre finalement un triplé sur un centre en retrait de Nordin. Son neuvième but en 4 matches, et surtout une grosse bouffée d'oxygène pour la défense des Bleuets, fébrile, mais qui a tenu le choc malgré tout. Les coéquipiers de Jean-Ricner Bellegarde, entré en jeu en fin de match, auraient clairement pu se rendre la tâche plus facile, mais l'essentiel est accompli. Ils signent une deuxième victoire en autant de matches et restent bien placés derrière la Suisse dans le groupe B.