PSG : La frayeur Thilo Kehrer, blessé seulement quelques jours, ou le doute des couloirs du PSG

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Thilo Kehrer (PSG)
Thilo Kehrer, le défenseur allemand du PSG | GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est l'autre mauvaise nouvelle de la soirée pour le Paris Saint-Germain. Outre la blessure de Kylian Mbappé, le défenseur Thilo Kehrer a lui aussi dû céder sa place prématurément en finale de la Coupe de France. L'Allemand est touché à une hanche et souffre d'une contusion osseuse. Il devrait être absent 4 à 5 jours selon le PSG. Un moindre mal qui ne masque pas le risque auquel s'expose la formation de la capitale sur les postes de latéraux.

Pour le Paris Saint-Germain, le sacre en Coupe de France vendredi soir avait un goût quelque peu aigre. Les images du tacle de Loïc Perrin tournent en boucle depuis vendredi soir et les supporters du PSG restent pendus à l'état de santé de Kylian Mbappé. Voir un de ses hommes providentiels au sol et revenir sur le banc en béquilles a de quoi donner des sueurs froides à une semaine de la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon, mais surtout à trois semaines du quart de finale de la Ligue des champions face à l'Atalanta. La sortie sur blessure de Thilo Kehrer, totalement éclipsée par la suite des événements de la soirée, aurait pourtant pu être tout aussi préjudiciable aux desseins parisiens.

à voir aussi Vainqueur de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain s'inquiète pour Kylian Mbappé, sorti sur blessure Vainqueur de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain s'inquiète pour Kylian Mbappé, sorti sur blessure

Touché à la hanche, le défenseur allemand a été remplacé dès la 20e minute du match par Colin Dagba. Le PSG a annoncé samedi après-midi que Kehrer souffrait d'une contusion osseuse, qui devrait le tenir éloigné des pelouses 4 à 5 jours. Un moindre mal pour le joueur, alors qu'une absence prolongée aurait pu être un gros coup dur pour le champion de France. Obligé de dépanner en tant que latéral droit, Kehrer est une des rustines favorites de son entraîneur Thomas Tuchel quand il s'agit de bricoler. Mais avec une infirmerie déjà bien remplie à ces postes clé de défenseurs de couloir, la source d'options du technicien parisien va finir par se tarir.

L'heure de la promotion pour Dagba ?

Paris doit disputer sa fin de saison sans son titulaire à droite, Thomas Meunier, parti libre rejoindre le Borussia Dortmund. Sans le joueur belge, les alternatives ne sont guère nombreuses. Thilo Kehrer devrait être le titulaire en cette fin de saison, même si son poste de prédilection reste une question sans réponse formelle depuis son arrivée dans la capitale. Si la convalescence de Kehrer devait s'éterniser, Tuchel ne disposerait plus que du seul Colin Dagba comme latéral droit de formation. Le jeune "titi" de 21 ans est prometteur et a déjà montré cette saison qu'il avait les qualités pour s'imposer à moyen terme. Mais sa rentrée en jeu contrainte face à Saint-Etienne vendredi était son premier match officiel depuis six mois après une blessure au genou. Et ses 99 minutes cumulées en Ligue des champions dans sa carrière n'offrent que peu de garanties alors que le PSG souhaite enfin passer le cap des quarts de finale en C1.

Le joueur du PSG Colin Dagba au duel avec Yohan Court; le joueur du Stade Brestois
Le joueur du PSG Colin Dagba au duel avec Yohan Court; le joueur du Stade Brestois © Damien MEYER / AFP

Derrière Dagba, l'effectif parisien brille par son manque de profondeur à ce poste. Marquinhos a déjà tenu ce rôle il y a quelques saisons mais il semble aujourd'hui trop indispensable (et déjà suffisamment baladé) en défense centrale et comme sentinelle. Ander Herrera, milieu de terrain de formation, a déjà dû se muer en arrière droit de fortune cette saison (contre Angers et à Amiens). Mais sa saison a été tronquée par de nombreux ennuis physiques et difficile d'en faire une solution viable. Si la série de pépins physiques se poursuit, Thomas Tuchel pourrait pourtant ne pas avoir le choix.

A gauche aussi, Paris a peu de marge

D'autant que de l'autre côté de la surface parisienne, le chantier est presque tout aussi grand. Si Layvin Kurzawa, prolongé dans la capitale il y a quelques jours, est apte au service, Juan Bernat n'est pas encore remis de ses ennuis musculaires et devrait juste être disponible pour Lyon le week-end prochain. L'inattendu Mitchel Bakker était titulaire vendredi au Stade de France mais il est bien trop vert pour être lancé dans le grand bain européen. Et Abdou Diallo, autre possibilité de repli à gauche, a été opéré du dos en janvier et reprendra entrainement lundi. Le PSG va désormais croiser les doigts pour Thilo Kehrer. Et pour la suite de sa saison.