Lucas Moura Brésil
Lucas Moura (Brésil) | ANDREW YATES / AFP

PSG : Lucas, l'avenir du PSG

Publié le , modifié le

C'est désormais officiel : le Paris saint-Germain a annoncé l'arrivée du jeune espoir Brésilien Lucas Moura pour janvier 2013 pour 35 millions d'euros avec bonus. Une nouvelle recrue de choix pour l'insatiable club de la capitale.

 Au poker, le PSG pratiquerait sûrement ce qu'on appelle le "no limits". Crédits illimités. Alors que l'on pensait les dirigeants parisiens repus, ils viennent de nouveau de débourser 35 millions d'euros pour acquérir un joueur certes prometteur, mais qui n'a encore rien prouvé au plus haut niveau. Cela dit, s'il ne possède bien sûr pas encore l'aura d'un Ibrahimovic, Lucas Moura est bien l'une de ses perles comme seul le Brésil semble savoir les cultiver. Ce jeune milieu offensif, qui aime s'excentrer, possède des qualités de dribble et de percussion qui devraient enflammer le Parc des Princes. Sans compter une frappe de balle surpuissante, étonnante pour un joueur aussi fin techniquement. 

Futur Ronaldinho ou Denilson ?

Reste à savoir si l'atout offensif du Sao Paulo FC, avec qui il sera donc lié jusqu'à décembre, s'habituera à la vie européenne. Les exemples de prodiges brésiliens débarqués sur le Vieux Continent avec la réputation de "nouveau Pelé" mais qui ont vite sombré dans l'anonymat sont légion. En d'autres termes : pour un Ronaldinho, combien de Denilson ? C'est donc bien un pari relativement osé, vu le prix du transfert, que tente Paris. "Le Paris Saint-Germain et le Sao Paulo FC ont conclu aujourd'hui (mercredi) un accord pour le transfert définitif de Lucas Rodriguez Moura Da Silva, selon le communiqué. Le joueur et le PSG ont également signé un accord de janvier 2013 à juin 2017. Lucas rejoindra le PSG et ses nouveaux coéquipiers en janvier 2013 pour la deuxième partie de saison 2012-2013".

Lucas avait fait partie de l'effectif brésilien à la Copa America 2011 (élimination en quart de finale par le Paraguay aux tirs au but), et compte 11 sélections (1 but) depuis ses débuts en mars 2011. Il dispute actuellement les JO de Londres avec le Brésil, qui s'est qualifié pour la finale (samedi contre le Mexique), et fait donc a priori partie du projet du sélectionneur Mano Menezes, qui compte s'appuyer sur la jeune génération entourant Neymar (Pato, Ganso, Oscar, Damiao etc.) pour disputer le Mondial-2014 au Brésil.

Une solution d'avenir

Le PSG était alors bien placé pour recruter le joueur avec une offre de 35 millions d'euros, contre 38 de la part de Manchester United qui souhaitait toutefois payer le transfert en plusieurs fois et ajouter un joueur en échange dans la transaction, selon ces sources, qui parlaient d'un salaire de 250.000 euros mensuels pour Lucas. Le transfert est estimé entre 35 et 40 millions d'euros. Il s'agit de la cinquième recrue du PSG cet été, après les arrivées successives de l'ailier argentin Ezequiel Lavezzi (Naples), du défenseur central brésilien Thiago Silva (AC Milan), du milieu italien Marco Verratti (Pescara) et du buteur suédois Zlatan Ibrahimovic (AC Milan).

C'est surtout pour le PSG une manière de préparer l'avenir et d'anticiper les saisons prochaines lors  desquelles entrera en vigueur la règle du fair-play financier, qui stipule  qu'un club ne pourra plus dépenser plus d'argent qu'il n'en génère. Cette  arrivée pour janvier peut aussi compenser l'éventuel départ de Nene, ailier gauche de 31 ans qui sera en fin de contrat en juin 2013 et qui a exprimé des  envies de départ.

Julien Lamotte