PSG (F) : budget de 4,5 M EUR et "manque de recettes"

Publié le , modifié le

Le budget de l'équipe féminine du Paris SG s'élève à 4,5 millions d'euros pour la saison 2012-2013, et le propriétaire Qatar Sports Investments (QSI) doit "combler le manque de recettes", a déclaré jeudi la direction du club de la capitale en conférence de presse.

"Le budget est de 4,5 millions d'euros, avec un partenariat de la part de beINsport et une aide de la Mairie de Paris", a dit Philippe Boindrieux, directeur général adjoint du PSG chargé du secteur féminin.  "Le football féminin est en plein développement, et il y a une différence entre l'équipe nationale, qui attire, et le championnat de D1, a-t-il ajouté. Il faut faire venir plus de monde dans le stade, aller chercher des partenaires. Le fait qu'il y ait une diffusion télévisuelle va nous aider. Mais l'actionnaire joue un rôle important pour combler le manque de recettes qui existe aujourd'hui".

Les 21 joueuses de l'effectif sont sous contrat fédéral, c'est-à-dire professionnel, a-t-il précisé. "Nous avons présenté à l'actionnaire un plan de développement global sur les prochaines années dans lequel le football féminin a toute sa place, a dit pour sa part Jean-Claude Blanc, directeur général. Il y a une nouvelle attention du président Al-Khelaifi qui est élevée. Demain, c'est peut-être cette équipe féminine qui sera le fer de lance du PSG sur le continent américain".

Sur le plan sportif, le PSG s'est étoffé en recrutant notamment l'Américaine Lindsay Horan et les Allemandes Linda Bresonik et Annike Krahn.  "L'idée, c'est d'abord de construire une bonne équipe, a avancé l'entraîneur, Farid Benstiti, ancien coach à l'OL et champion de Russie en titre. Lyon, Juvisy et Montpellier ont encore peut-être un peu d'avance sur nous. L'idée est de faire le point en décembre, voir comment cet effectif s'exprime. L'ambition, en tant que grand club, c'est de vouloir chercher les premières places, mais d'abord de construire".

Romain Bonte